CONGO : LE SERVICE D’ETAT CIVIL DE L’ARRONDISSEMENT DE MADIBOU A BRAZZAVILLE VIABILISE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Société

CONGO : LE SERVICE D’ETAT CIVIL DE L’ARRONDISSEMENT DE MADIBOU A BRAZZAVILLE VIABILISE

Jadis installé  sous des arbres fruitiers, notamment les avocatiers, le service d’état civil du huitième arrondissement de Brazzaville,  Madibou, dispose aujourd’hui d’un toit qui permet aux fonctionnaires y  évoluant d’exercer leurs taches en toute dignité. Ce sont les travaux abandonnés d’un bâtiment qui était destiné à abriter  le siège du quartier Madibou que le maire de cet arrondissement, Alain MILANDOU, a achevé grâce  aux efforts de la mairie et de la communauté du quartier Madibou dans la mobilisation des ressources financières. 

Article rédigé avec Francis MOUSSA, journaliste stagiaire

« Nous nous sommes mobilisés, le quartier et la mairie. Chaque fois que nous avions des rétrocessions sur la base des recettes réalisées au niveau de Madibou et reversé à la perception,   nous mettions cela la dedans, et avec les efforts du quartier , nous avons aussi entrepris quelques cotisations pour  parvenir à ériger, à transformer sinon à ériger  ce chantier qui était arrêté (…) aujourd’hui c’est chose faite, nous avons quand même des fonctionnaires  de l’état civil de la mairie de Madibou qui travaillent dans des conditions un peu plus descentes qu’auparavant ».  Ainsi s’est exprimé  le Maire, interrogé sur la question des ressources financières ayant permis l’achèvement des travaux du bâtiment.

La dotation du service d’Etat civil d’un cadre approprié  est une réaction du Maire à un constat criard : « Lorsque nous sommes venus à Madibou nous avons constaté que les services d’Etat civile évoluaient sous les  arbres fruitiers, les avocatiers notamment, ce qui me paraissait indigne… ». Suite à cette indignation, le maire est entré en réflexion avec la communauté  du quartier Madibou pour regarder dans quelle mesure il pouvait à l’époque  achever les travaux arrêtés.

Ainsi, depuis 2017, les travaux avaient pris fin et le service d’état civil est abrité par ces locaux, à la grande satisfaction du personnel dudit service. Yolande NGAFA, chef de service de la réglementation de la mairie de Madibou : souligne que « dans ce nouveau bâtiment on est un peu protégés des intempéries, des odeurs nauséabondes, des  virus qui circulent dans l’air. Quand il pleuvait on pouvait rester à la maison là on est un peu à l’abri ». Aujourd’hui, Alain MILANDOU est un homme fier de cette réalisation : « …c’est une question de bon sens, de dignité, c’est une question de fierté nationale, l’Etat civil à ce que je sache est la vitrine de toute municipalité ».

 

Un arrondissement en manque d’infrastructures 

Madibou, est un arrondissement de création récente qui ne bénéficie pas encore de structures appropriées aussi bien pour les services administratifs que pour les services  sociaux de base. Pour exemple,  le siège de cette structure administrative squatte  un bloc du bâtiment du  centre de santé intégré du dit quartier. Une situation préoccupante pour le Maire : « …je suis le représentant de l’Etat. Il est vrai que la mairie de Madibou tout comme celle de Ndjiri crée par la même loi ne bénéficie pas encore de l’état, des structures appropriés donc nous sommes un peu dans des structures d’emprunt, nous squattons les structures du centre de santé intégré, qu’a cela ne tienne il s’agit-là de la mairie de Madibou, Madibou fait partie intégrante de la ville capitale !! »

Notons que le Maire, en collaboration avec la communauté de Madibou,  a aussi entrepris dans le même élan  la modernisation du marché de Madibou à la grande satisfaction des usagers.

Photo 1 : Le nouveau bâtiment du service d’Etat civil

Photo 2 : Les agents du service d’etat civil jadis sous les avocatiers

Crédit : Mairie de Madibou

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top