CONGO/SÉNAT: LA PROROGATION DE L’ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE ACTÉE POUR UNE TREIZIÈME FOIS - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Santé

CONGO/SÉNAT: LA PROROGATION DE L’ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE ACTÉE POUR UNE TREIZIÈME FOIS

Le Sénat a adopté, le mercredi 16 décembre 2020, le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République du Congo. L’adoption de cette loi par le parlement, devenue un exercice de routine pour les deux chambre, vise à donner au Chef de l’Etat congolais le pouvoir de proroger l’état d’urgence sanitaire afin de permettre au gouvernement de poursuivre la mise en œuvre des mesures particulières  visant à lutter contre la pandémie du Covid-19.

C’est à l’unanimité que le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence en République du Congo a été adopté au Sénat. Cette loi donne, pour la treizième fois, au chef de l’Etat la possibilité de proroger cet état d’urgence sanitaire dans le pays.

L’état d’urgence sanitaire donne le pouvoir au gouvernement de prendre par décret les mesures générales limitant certaines libertés et permet de procéder aux réquisitions de tout bien et services nécessaires afin de lutter contre la Covid-19.

Défendue par Aimé Wilfrid BININGA,  Ministre de la justice, des droits humains et de la promotion des peuples autochtones, la loi permettant  de proroger cette mesure pour 20 jours supplémentaires, ce conformément aux dispositions de la constitution congolaise qui, en son article 157, alinéa 3 prévoit que c’est le parlement qui autorise le Président de la République à proroger la durée de l’état d’urgence pour une période de vingt (20) jours.

Au terme de la douzième prorogation de l’état d’urgence sanitaire déclaré par le Chef de l’Etat, conforment aux dispositions constitutionnelles, il était donc nécessaire de refaire recours aux deux chambres du  parlement, institutions habilitées à donner au premier citoyen du pays le pouvoir de prolonger cette mesure dans l’ultime but de mieux  lutter contre la pandémie du Covid-19 face à laquelle le Congo se trouve encore confronté depuis la déclaration de cette maladie le 14 mars 2020.

Le gouvernement justifie ces nombreuses prorogations par la situation de la crise sanitaire actuelle qui reste préoccupante au regard du rebond des nouveaux cas covid-19 enregistrés ces trois dernières semaines. En effet,  le Ministre en charge de la justice a indiqué que le léger rebond de la pandémie constaté en novembre dernier se poursuit en décembre avec de nouveaux cas en nette augmentation. Ces dernières semaines le nombre des cas actifs est passé de 809 à 1087  sur un total de 6200 cas confirmés et 5003 cas guéris.

Face au relâchement constaté dans le respect des mesures préventives, le Président du Sénat Pierre NGOLO invité les populations au ressaisissement. « L’Etat doit agir et que les citoyens comprennent qu’il y a nécessité de se ressaisir pour que nous luttons efficacement contre cette pandémie, elle est dévastatrice. Ne prenons pas les choses à la légère, si chaque 20 jours on revient pour décider de la prorogation de l’Etat d’urgence c’est que le problème est sérieux », a-t-il déclaré avant d’exhorter la population à ne pas minimiser le problème.   

Photo1 : Les Sénateurs lors de l’ouverture de la session

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top