CONGO/ SENAT : LA 6EME SESSION ORDINAIRE FORTEMENT INFLUENCEE PAR L’ACTIVITE DIPLOMATIQUE

307

Le président du Sénat, Pierre NGOLO a officiellement ouvert la sixième session ordinaire du Sénat le lundi 03 juin 2019. Cette session à intense  activité diplomatique   permettra de porter la voix du parlement congolais dans l’arène parlementaire internationale.

Quatorze jours après la clôture de la troisième session extraordinaire au sortir de laquelle le Sénat a donné quitus pour la ratification de l’accord de rééchelonnement de la dette du Congo envers la Chine, les Sénateurs ont renoué le avec l’hémicycle le lundi 03.  Ce retour qui  marque la reprise des travaux comptant pour la sixième session ordinaire  administrative de la troisième législature de cette haute chambre du Parlement congolais a  17 affaires à son ordre du jour et « …connaitra une intense  activité diplomatique qui portera confirmation de la résonnance de la voix du Congo dans l’arène parlementaire internationale », a indiqué Pierre NGOLO dans son allocution d’ouverture.

Cette influence diplomatique annoncée  se justifie  par la tenue de plusieurs activités dont trois phares, auxquelles le Sénat congolais prendra part. Il s’agit  entre autres de la participation du Président du Sénat, à la 20ème réunion de l’Association des Sénats d’Europe du 13 au 15 juin 2019. Une  occasion  qui permettra de mettre au point le protocole d’accord entre les deux Sénats de même qu’elle contribuera au resserrement des relations  entre le Sénat congolais et d’autres en Europe et ailleurs, espère le Président du Sénat.

La présence du Sénat congolais au Forum International sur le développement du parlementarisme et à la Conférence parlementaire Russie-Afrique du 1er au 03 juillet prochain à Moscou en Russie. La  participation à ces rencontres de Moscou sera d’un apport indéniable à la consolidation des liens d’amitié et de coopération entre deux peuples, a indiqué la première personnalité du Sénat.

L’organisation à Brazzaville, les 11 et 12 juillet 2019 d’un sommet Panafricain de haut niveau sur la sécurisation des investissements et des ressources pour la santé et le VIH-SIDA. Cet important rendez-vous co-organisé par le parlement Panafricain, l’ONUSIDA et le Congo réunira à Brazzaville les parlementaires d’Afrique, les ministres des finances et de la santé du continent. Un moment de haute responsabilité pour le Congo qu’il appartient d’assumer de manière conséquente, a souligné Pierre NGOLO qui a invité les Sénateurs à prendre les précautions nécessaires pour la réussite de cet évènement dont la dimension  et la singularité de la thématique, celle de la santé et des moyens à mobiliser pour la sécurité sanitaire des peuples commandent  de  prendre toutes les précautions afin de ne pas décevoir tous ceux qui s’enthousiasment à venir à Brazzaville.

La recherche de l’équilibre économique qui constitue l’une des principales préoccupations du gouvernement de la République du Congo  n’a pas échappé au président du Sénat.  Il a indiqué à ce sujet que : «…dorénavant, le contrôle revêt une dimension particulière dans la conduite des affaires publiques. Les institutions et organes commis au contrôle et à l’observation de la discipline doivent alors véritablement se hisser à leur niveau de responsabilité pour donner aux impératifs de transparence, de bonne gouvernance de lutte contre les déviances diverses leur vrai sens .La voie de sortie de crise et de la relance de l’économie est celle de la prise de conscience à tous les niveaux, surtout au niveau du parlement qui, par ses délibérations et par l’exercice de sa mission de contrôle, doit devenir un acteur clé de la nouvelle dynamique ».

Aussi, a-t-il félicité ses collègues pour l’utile exploitation de la période d’intersession par les uns et les autres qui effectué des descentes parlementaires.

La liste complète des affaires retenues à l’ordre du jour sur cette 6ème session ordinaire sont à lire dans notre article du 27 mai dernier  sur la conférence des présidents intitulé « 17affaires au menu de la sixième session ordinaire du Sénat ».

Photo: Les Sénateurs lors de l’exécution de l’hymne nationale (Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *