LE CONGO SE DOTE D’UNE LIGUE NATIONALE DE LA BOXE PROFESSIONNELLE

363

Un  bureau de cette ligue a été mis en place le samedi 2 septembre 2017 au terme de l’assemblée générale constitutive et élective organisée  dans une salle du gymnase Henri ELENDE à Brazzaville. Cette réunion a élu Brice Roland IKOUNGOU OBANDA comme président de la Ligue, élu les membres du bureau, adopté les textes fondamentaux et mis en place une commission de contrôle.

La tenue de cette assemblée générale est le couronnement du travail abattu par un comité ad ‘hoc mis en place, et qui a du reste élaboré les textes fondamentaux. La ligue nationale de boxe professionnelle vise une bonne vingtaine d’objectifs parmi lesquels , améliorer et promouvoir la pratique de la boxe anglaise sous les formes de boxe semi-professionnelle et professionnelle, permettre une carrière étendue aux boxeurs, contrôler la pratique  de la boxe semi-professionnelle et professionnelle et animer les différentes structures chargées de l’encadrement technique et le développement du professionnalisme , travailler dans la formation des entraineurs, promouvoir  le développement des infrastructures.

Dans son adresse après son élection Brice Roland IKOUNGOU OBANDA a indiqué :    «  nous allons travailler en commun accord avec ceux qui m’ont fait confiance pour le développement de cette ligue qui nécessite beaucoup de travail et de rigueur. La boxe professionnelle exige un esprit de compétitivité. Je voudrai ici encourager les boxeurs qui se sont prononcé pour la boxe professionnelle en leur demandant de se mettre au travail parce que le chantier est grand ».

Il convient de signaler que le processus ayant conduit à l’institution de la boxe professionnelle au Congo a été initié en 2014, a rappelé le Président élu. Une initiative déclenchée par les multiples sollicitations du Congo par  des grandes associations internationales de boxe professionnelle.

Par  ailleurs, Brice Roland IKOUNGOU OBANDA a lancé un appel aux mécènes ainsi qu’aux sponsors pour qu’ils  accompagnent cette première expérience nationale en la matière.

Il est à noter que les travaux de cette assemblée générale ont été dirigés par Guy Dominique TSONGO, troisième vice-président de la Fédération congolaise de Boxe, créée elle en 1961. Ce dernier a promis le soutien de la fédération à la Ligue professionnelle, avec notamment la mise à disposition  du matériel sportif.

Photo : le Bureau après sa mise en place, le Président a gauche (Crédit : Groupe Congo Médias)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *