CONGO : ROGER EDOUARD OKOULA NOUVEAU PREMIER QUESTEUR DU SENAT , LE CENAGES DISSOUT

243

La désignation de ce membre de la majorité présidentielle par ses pairs conformément à la configuration du bureau de la chambre haute a été validée par les quarante un sénateurs présents à la séance plénière du vendredi 20 juillet 2018. Une plénière au cours de laquelle les élus du peuple ont aussi voté la loi portant création du Centre national d’informations économiques et de conseil en gestion qui remplace le CENAGES, le Centre national de gestion crée en 1978 par ordonnance du Comité Militaire du Parti.

Un débat houleux autour du rapport de la Commission Affaires juridiques et Administratives relatif au projet de loi portant création du Centre national d’informations économiques et de conseil en gestion. Une décision du gouvernement défendu par Adélaïde MOUGANY, ministre des petites et moyennes entreprises. La pomme de discorde des sénateurs, la procédure. Pour certains d’entre eux comme Stanislas NGUIE, il faut d’abord voter une loi portant dissolution de la CENAGES comme cela a été le cas pour la Sociétés nationales de distribution d’Eau et d’électricité récemment, puis en voter une autre qui porterait création du nouveau centre. L a ministre rétorque en disant qu’il suffit d’intégrer une disposition dans le texte pour ne pas passer par cette procédure. La disposition la voici : « La présente loi qui abroge toutes dispositions antérieures contraires sera publiée au journal officiel et exécutée comme loi de l’Etat ».

Les débats se poursuivent avant que Pierre NGOLO ne vienne trancher la question. Pour LE Président du Sénat, la Constitution est claire, si elle subordonne la création d’un établissement public   au vote d’une loi, cela n’est pas nécessairement le cas pour la dissolution, s’appuyant notamment sur l’article 125 de la loi fondamentale. Abondant ainsi dans le même sens que les ministres, avant de soumettre le projet de loi au vote au cours duquel une abstention a été enregistrée.

Pour votre gouverne, le Centre national d’informations économiques et de conseil en gestion est un établissement public à caractère administratif qui a pour vocation de permettre à l’Etat et aux potentiels investisseurs de suivre l’évolution économique et financière des entreprises congolaises, de rendre accessible l’information les concernant et ce, en vue de favoriser la connaissance et la maitrise de leur structure bilancielle.

Le nouveau centre est appelé t être plus compétitif dans un secteur où les structure privées se sont offert une bonne part du marché ces dernières années.

Roger Edouard OKOULA, nouveau Premier Questeur

La constitution du Bureau du Senat accorde le poste de Premier Questeur à un élu de la majorité présidentielle. C’est ainsi que Roger Edouard OKOULA a été proposé par ses pairs de la majorité. Un choix entériné par les Sénateurs dans leur ensemble. Puis Roger Edouard OKOULA visiblement émotionné, bien compréhensible, est allé prendre sa place au podium.

Photo : Un cliché de la plénière (Crédit Groupe Congo Médias)

Vous pouvez contacter notre rédaction en écrivant à redaction@groupecongomedias.com. Appel et Whatsap : 06 629 92 35 .




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *