Société

CONGO/RGPH-5: LA RELANCE IMMINENTE DES OPÉRATIONS DU 5 ÈME RECENSEMENT DE LA POPULATION

La Coordination nationale du recensement a pris la résolution de poursuivre les travaux du 5ème recensement général de la population et de l’habitation (RGPH-5) le vendredi 25 février 2022 à Brazzaville. Réunie en session extraordinaire pour évaluer le niveau d’avancement des travaux du RGPH-5, cette coordination qui est l’organe d’orientation stratégique et de décision s’est penchée en faveur de la poursuite des opérations de recensement.  

La Coordination nationale du recensement, présidée par la ministre de l’Economie, du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABAKAS a pris des décisions orientées vers la relance des activités du 5ème  recensement général de la population et de l’habitation au cours de sa première  session extraordinaire tenue le 25 février à Brazzaville.

Les échanges au cours desquels les membres de cet organe ont pris connaissance de l’état d’avancement des travaux relatifs à cette grande opération statistique débutée en 2017, des difficultés rencontrées et des défis à relever afin de donner de nouvelles orientations à l’équipe technique permanente « ont permis d’adopter des décisions pragmatiques pour la poursuite des travaux du RGPH-5. », a indiqué la ministre en charge de la statistique.

Conformément aux nouvelles décisions prises par cette coordination nationale, la ministre  a invité l’équipe technique permanente à faire preuve de professionnalisme pour la concrétisation des orientations formulées lors de cette session.

Cette session extraordinaire tenue après les deux sessions ordinaires a marqué une étape  décisive pour la poursuite des activités du 5ème RGPH en vue de finaliser des travaux du 5ème recensement général de la population et de l’habitation qui « …permettra au gouvernement, aux partenaires au développement et aux acteurs du secteur privé de disposer des informations chiffrées sur l’effectif global de la population, sa répartition spatiale ainsi que sur ses caractéristiques. », a précisé la ministre en charge de la statistique.

La Ministre en charge de la statistique

L’opération qui a déjà permis la mise en œuvre par l’équipe permanente des étapes comme l’évaluation du précédent recensement (RGPH 2007), l’élaboration des documents méthodologiques et techniques, le recensement pilote, l’évaluation du recensement pilote et la réalisation de la cartographie censitaire générale doit se poursuivre, notamment dans sa phase cruciale du dénombrement principal de la population.

Cette phase du dénombrement qui devrait s’exécuter dans la période du 21 novembre au 20 décembre 2020 pour rendre disponible les résultats provisoires le 12 janvier 2021 ne s’est pas déroulée au rythme souhaité en raison de la crise sanitaire du Covid-19 qui frappe  le Congo. 

Les échanges ont également porté sur la remobilisation des partenaires techniques et financiers pour un accompagnement plus conséquent dans le but de disposer de données détaillées, fiables récentes pour répondre aux attentes du gouvernement et de ses partenaires techniques et financiers dans le but de renseigner les indicateurs des objectifs de développement durable à l’horizon 2030.

La mise en œuvre du cinquième recensement général de la population qui vise l’actualisation des données de base qui datent du dernier recensement réalisé en 2007 ( avec une de 3 millions 697 mille 490 habitants) devrait permettre au gouvernement de se faire une idée précise sur l’effectif actuel de la population congolaise, douze années après.

Photo 1 : Les Membres de la coordination nationale du recensement 

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06 629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »