CONGO / RECHERCHE SCIENTIFIQUE : DES CHERCHEURS FORMES A LA CONCEPTION DES PROJETS

306

Renforcer les capacités rédactionnelles des chercheurs congolais pour mieux  développer les  projets de recherche scientifique  prometteurs  susceptibles de bénéficier  des financements nationaux et  internationaux, c’est tout le sens à donner à l’atelier pratique de formation des chercheurs sur la rédaction de propositions pour des subventions à la recherche ouvert à Brazzaville le lundi 25 mars 2019.

La recherche des financements qui constitue l’une des démarches capitales pour le chercheur devrait lui permettre de bénéficier des subventions au niveau national et international pour assurer une parfaite  réussite de ses projets.  Ainsi, face  à l’insuffisance de financements publics au profit des projets de recherche nécessaire pour répondre  aux énormes besoins des populations pour le développement éducationnel, alimentaire, énergétique, sanitaire, environnemental,… l’augmentation de la capacité de financement des projets  de recherche devient une nécessité.

Dans cette optique, l’Institut de Recherche Forestière(IRF) réunit du 25 au 29 à la cité scientifique de Brazzaville les chercheurs  et étudiants autour d’un atelier pratique sur la  rédaction de propositions pour des subventions à la recherche  afin de doter ces derniers des compétences nécessaires pouvant leur permettre de  proposer des projets bancables.  « … ce séminaire vous apportera des connaissances et des compétences techniques de base, nécessaire à la conception, à l’écriture et à la budgétisation d’une proposition potentiellement réussie », a espéré Victor KIMPOUNI, Directeur General de l’Institut de Recherche Forestière.

La recherche scientifique qui devient plus pratique que théorique mérite une attention particulière du chercheur. Dans un contexte économique difficile, « … l’heure est à la recherche des solutions pour financer efficacement la recherche. Le Chercheur doit adopter la culture de la recherche de subvention à travers la rédaction de projets (…) pour promouvoir la capacité d’initiative des chercheurs, notamment en en les encourageant  à proposer des projets novateurs et bancables », a indiqué André  MFOUKOU NTSAKALA, Conseiller Technique Chargé de l’Innovation Technologique représentant le Directeur de Cabinet  du ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique.

Au cours de ces cinq jours des travaux, la formation sera axée sur les techniques pratiques de l’élaboration de projets bancables.

Photo : Les participants après la cérémonie d’ouverture (Droits reservés)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *