Santé

CONGO/PRUC-19: LE LABORATOIRE NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE RÉCEPTIONNE UN LOT DE MATÉRIEL INFORMATIQUE

«L’Unité de Coordination du Projet de riposte d’urgence à la Covid-19 reste convaincu que cet important lot de matériel va alléger le fardeau des services de santé en fournissant des services médicaux essentiels de qualité. Il va tant soit peu améliorer les conditions de travail et d’intervention des agents de santé ainsi que renforcer la résilience du système de santé qui restent un fort gage d’amélioration de la qualité des services rendus aux populations et de la riposte à la pandémie de Covid-19.», a-t-il précisé.

Le Coordonnateur du Projet de riposte d’urgence au Covid-19, Jean Pierre OKANDZE ELENGA a remis, le vendredi 28 janvier 2022 à Brazzaville, un lot de matériel informatique au Laboratoire national de santé publique (LNSP). D’un cout global chiffré à vingt-trois millions (23.000.o00) de francs FCFA, cette donation faite dans le but d’améliorer les conditions de travail des cadres et  agents de cette structure et renforcer la résilience du système de santé en vue de favoriser l’amélioration de la qualité des services de santé au Congo va permettre l’informatisation de cette structure publique.

C’est dans le but d’appuyer et contribuer à l’amélioration de l’efficacité et de la qualité des prestations du Laboratoire national de santé publique que le Coordonnateur du projet de riposte d’urgence au covid-19 (Pruc-19) a doté  cette structure en ordinateurs.

Réceptionné par Ignace TENDELET, Directeur de cabinet du ministre de la santé et de la population, le don s’inscrit dans le cadre des actions visant à soutenir la réponse du gouvernement de la république contre la pandémie du Covid-19. Il s’agit précisément d’un matériel composé de trente-cinq (35) ordinateurs de bureau et deux (02) ordinateurs portables.

Remettant le don au directeur de cabinet du ministre en charge de la santé, Jean Pierre OKANDZE ELENGA a fixé l’opinion sur l’objectif poursuivi par le projet à travers cette importante donation faite au profit du LNSP. «L’Unité de Coordination du Projet de riposte d’urgence à la Covid-19 reste convaincu que cet important lot de matériel va alléger le fardeau des services de santé en fournissant des services médicaux essentiels de qualité. Il va tant soit peu améliorer les conditions de travail et d’intervention des agents de santé ainsi que renforcer la résilience du système de santé qui restent un fort gage d’amélioration de la qualité des services rendus aux populations et de la riposte à la pandémie de Covid-19.», a-t-il précisé.

Le Coordonnateur du projet a invité le personnel de santé à faire un bon usage des équipements reçus en vue de favoriser l’amélioration de la qualité de l’offre de service ainsi que leur accès aux populations.

Une invite identique à celle du Directeur de cabinet qui, au nom du ministre de la santé, a martelé sur la nécessité pour les cadres et agents de la structure bénéficiaire d’en faire une utilisation responsable. « Ces équipements doivent être utilisés à bon escient car, vous êtes une entreprise publique bénéficiant des fonds publics. Vous devez toujours avoir l’esprit de satisfaire les conditions de vie de nos populations. Ces équipements doivent vous permettre d’améliorer votre performance, réaliser les examens médicaux dans les bonnes conditions pour que les résultats médicaux soient connus le plus vite possible afin de permettre à nos malades de se faire traiter rapidement.», a déclaré  Ignace TENDELET.

Un geste salué par le Directeur général du LNSP, Fabien NIAMA, pour qui ce don revêt une importance majeure, en ce qu’il permettra de mettre en œuvre, l’un des aspects importants du programme de modernisation de la structure dont il a la charge de piloter: l’informatisation du laboratoire national de santé publique. « L’informatisation du LNSP devrait permettre à notre structure de s’arrimer durablement à la modernité par la digitalisation de l’ensemble des processus et méthodes de travail de cette structure. », a-t-il précisé.

Fruit de la coopération entre la République du Congo et la Banque mondiale, le PRUC-19, financé à hauteur de 11,3 millions de dollars par la Banque mondiale, vise à répondre aux besoins de santé publique de la population congolaise et renforcer les actions du gouvernement en matière de prévention, de surveillance épidémiologique, de détection précoce et de confirmation des cas.

L’unité de coordination dudit projet a déjà financé d’importantes activités en faveur du Laboratoire national de santé publique. Il s’agit , entre autre, de la réalisation de la formation et recyclage de 35 techniciens de laboratoire impliqués dans les techniques PCR, à Brazzaville et à Pointe-Noire ; L’acquisition de 750 kits Milieu de transport, Universal Viral Transport 3 mL, Pack de 50 de la firme Becton Dickinson afin de couvrir par mois la détection du Covid-19 ;L’organisation des formations des agents de laboratoire sur les tests PCR ; L’acquisition des équipements de laboratoire : les automates de numération, de biochimie, de coagulation et des microscopes afin d’assurer le dépistage et le suivi des malades Covid-19, a énuméré le coordonnateur du PRUC-19.

Il a par ailleurs annoncé la réalisation de futures actions qui visent à soutenir les actions du Gouvernement en matière de santé en général, et assurer la continuité des services en  période difficile. Il s’agit de l’acquisition,  dans les tous prochains jours, de 35 000 test QIAamp Viral RNA Mini Kit (250) For 250 RNA preps, kit de 250 test de la firme Qiagen afin de couvrir 6 mois de détection du Covid-19 ; 50 paillasses de 1800 x 750 x 900 mm pour équiper le LNSP ; 1 véhicule de liaison 4×4 pour le LNSP.

Photo : Le coordonnateur du Projet remettant un kit au Dicteur de cabinet du ministre

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »