CONGO/PRISP: LE COMITÉ DE PILOTAGE FAIT UNE ÉVALUATION À MI-PARCOURS DU PROJET - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Gouvernance

CONGO/PRISP: LE COMITÉ DE PILOTAGE FAIT UNE ÉVALUATION À MI-PARCOURS DU PROJET

Le comité de pilotage du Projet des reformes intégrées du secteur public (PRISP) a tenu sa quatrième session ordinaire, le mardi 8 décembre 2020 à Brazzaville. Une session qui s’est tenue dans un contexte marqué par la tenue en octobre dernier de la revue à mi-parcours du projet. Les membres de ce comité ont approuvé le rapport d’évaluation des activités au 30 novembre 2020 et ont examiné et approuvé le Plan de travail et budget annuel (PTBA) exercice 2021.

Placée sous l’autorité de Gervais BOUITI VIAUDO, président du comité pilotage du PRISP et  Conseiller spécial du Premier Ministre, chargé de la gouvernance, la quatrième session de cet organe délibérant du projet dont la mission est d’approuver le budget et le programme de travail pour l’année, de superviser la qualité du travail et du rendement, approuver les comptes  et les rapports d’audit et donner des orientations pour la mise en œuvre , a examiné le rapport d’exécution du projet au 30 novembre 2020.

Après l’ouverture des travaux par le président du comité de pilotage de ce projet financé par la Banque mondiale, les participants, constitués des responsables et délégués des administrations publiques bénéficiaires de Prisp, ont approuvé le PTBA 2020 révisé à la somme de 3 milliards set cent cinquante-six mille (3 .000 .756. 000) pour un taux d’exécution de 67, 7 %.

Au cours de ces travaux les membres du comité ont été informés sur le système intégré de gestion des finances publiques (SIGFIP), le rapport d’autoévaluation à mi-parcours du projet, sur le rapport de la mission d’évaluation de la modernisation des impôts e-Tax et les recommandations de l’audit interne au 30 septembre 2020.

Les membres du comité autour du président de pilotage

Cette quatrième session ordinaire a planché également sur l’examen de la projection et la planification des activités budgétisées exercice 2021 et le plan de passation des marchés 2021. Le budget 2021, adopté à la somme de 7 milliards 669 million 320 mille FCFA sera soumis à la Banque mondiale pour avis et observations en rapport avec l’eventuelle restructuration du PRISP dans les mois à venir.

Au cours de cette session, le comité de pilotage a noté l’engagement des bénéficiaires du projet à inscrire les activités dans le respect du cadre de résultats du projet et dans la mesure de leur réalisation ainsi que de l’impact dans les réformes à entreprendre dans la gouvernance du secteur public. L’inscription et la réalisation des activités du PTBA de cette dernière année de la mise en œuvre du Prisp doivent se focaliser sur la qualité de la dépense et la cohérence des résultats attendus.

Clôturant les travaux, le Président du Comité de pilotage a invité les membres aux respects des délibérations avant de les exhorter à l’appropriation des documents approuvés. Il a rappelé l’intérêt d’inscrire des activités en tenant compte du cadre logique du Prisp, qui a ses objectifs bien précis à atteindre.

Le PRISP est un outil important d’accompagnement du Gouvernement de la République dans la mobilisation des ressources domestiques (hors pétrole) du secteur public. Sa mise en œuvre aide le pays à corriger certaines faiblesses dans la gestion des ressources publiques grâce aux réformes sectorielles. Le renforcement des capacités des institutions bénéficiaires de ce projet permet de mieux outiller les cadres et agents de ces institutions publiques à mieux accroitre l’efficacité et l’efficience de l’action publique.

Photo: Les participants lors de la cérémonie d’ouverture

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp :  +242 066299235

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top