CONGO/PRÉSIDENTIELLE: LE SÉNAT APPELLE LA CLASSE POLITIQUE À ŒUVRER POUR UNE ÉLECTION APAISÉE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Politique

CONGO/PRÉSIDENTIELLE: LE SÉNAT APPELLE LA CLASSE POLITIQUE À ŒUVRER POUR UNE ÉLECTION APAISÉE

Le président du Sénat, Pierre NGOLO, a invité les acteurs politiques congolais à s’investir pour la réussie de l’élection présidentielle du 21 mars prochain. Cet ardent vœu du président de la chambre haute du parlement qui vise à garantir l’organisation apaisée  de la future échéance électorale a été émis le vendredi 8 janvier lors de la cérémonie de présentation des vœux du personnel de cette institution.  

Préparer l’élection présidentielle à venir en accordant la priorité aux intérêts de la nation constitue l’essentiel de l’invite de Pierre  NGOLO à la classe politique congolaise et à l’ensemble des forces vives nationales afin de préserver la paix lors de cette échéance où le jeu démocratique sera mis en exergue : « Nous devons tous nous investir pour que ce rendez-vous de la démocratie ne soit pas une occasion gâchée. Nous devons tous  être les gardiens de la paix et de la concorde nationale », a-t-il indiqué.

Le Président du Sénat  a par la suite invité les Sénateurs et l’ensemble du personnel de cette institution de la république à œuvrer pour une meilleure organisation du système de travail de l’administration parlementaire dans le but de promouvoir  plus de performance. « Nous devons travailler davantage, travailler toujours plus en sachant ce que sont les impératifs de la seconde moitié de notre mandat ».

Le Président du  Sénat a invité les Sénateurs à maintenir  la dynamique de travail observé au cours de l’année écoulée au cours de laquelle la chambre haute du parlement a travaillé sans relâche pour remplir ses missions malgré le contexte difficile né de la crise sanitaire actuelle.

 « La dynamique ainsi observée est à poursuivre et à consolider pour l’année 2021 qui commence et qui lance le dernier triennat de notre mandat. Il faut qu’au fur et à mesure qu’on avance, l’expérience qu’on accumule exerce une réelle influence sur les rendements et les prestations du Sénat qui doit mériter d’être la chambre haute », a-t-il souligné.

Photo : Le Président du Sénat lors de son mot de circonstance (Droits réservés)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06 629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top