CONGO/PRÉSIDENTIELLE 2021: UN VOTE SANS INCIDENTS MAJEURS - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
PRESIDENTIELLE 2021

CONGO/PRÉSIDENTIELLE 2021: UN VOTE SANS INCIDENTS MAJEURS

Les congolais se sont rendus aux urnes le dimanche 21 mars 2021 pour choisir parmi les sept candidats en lice celui qui présidera, pendant les cinq prochaines années,  à la destinée de la nation. Marqué par la perturbation d’accès à internet et le décès annoncé de Guy Brice Parfait KOLELAS, l’un des challengers du président sortant, ce scrutin s’est déroulé dans un climat de quiétude dans l’ensemble du territoire national. Un constat fait par le Président de la Commission nationale électorale Indépendante (CNEI), Henri BOUKA au terme d’une ronde des bureaux de vote effectuée à Brazzaville.

Au sortir de la descente effectuée dans quelques bureaux des zones nord et sud de la ville capitale et après avoir pris connaissance des échos du déroulement du scrutin à l’intérieur du pays, le président de la CNEI s’est satisfait du bon déroulement du scrutin présidentiel du dimanche 21 mars.

« Les opérations de vote se déroulent dans la sérénité et la tranquillité. La ville est calme et les Congolaises et les Congolais, à Brazzaville, sont préoccupés par cette envie d’aller s’exprimer dans les urnes de sorte que partout il y a une ambiance de sérénité et de paix. J’ai pu constater également qu’il y a non pas l’affluence des membres de la force publique, mais il y a beaucoup d’électeurs rangés devant des bureaux de vote », a s’est félicité Henri BOUKA.

Effectuée aux alentours de 14 heures et 15 heures, cette visite des bureaux de vote lui a permis de constater l’affluence des électeurs dans certains bureaux. Au centre du 5 février à Mpila, dans l’arrondissement 5 Ouenzé, une forte affluence a été observée devant les quatre bureaux de vote dudit centre tandis qu’à Bacongo, dans le deuxième arrondissement cette affluence était relativement faible  au centre de l’Espace Tchicaya U Tamsi  en comparaison de celle observée à Mpila.

Sur les échos de ce scrutin dans les autres départements de la république du Congo, le président de l’institution en charge de l’organisation du scrutin a indiqué que les nouvelles étaient bonnes. « Dans l’ensemble les bureaux de vote ont ouvert très tôt et toutes les opérations se déroulent de manière adéquate », a-t-il indiqué.

Le Covid-19 emporte Guy Brice Parfait KOLELAS

Candidat et principal challenger de Dénis SASSOU N’GUESSO à cette élection présidentielle, le Président de l’UDH-Yuki  Guy Brice Parfait KOLELAS est mort après avoir être diagnostiqué positif au Coronavirus. La nouvelle de son décès est intervenue dans la nuit du dimanche 21 mars 2021 alors qu’il venait d’être évacué par un vol médicalisé vers la  France où il devrait bénéficier des soins plus appropriés.

Ce candidat qui n’a pas pu tenir son dernier meeting de campagne en raison de la dégradation progressive de son état de santé avait été hospitalisé dans une clinique de la place avant qu’il ne soit évacué dans l’après-midi du jour du vote. Sa disparition est un coup dur pour son jeune parti né au lendemain de l’élection présidentielle de 2016 à laquelle il avait participé. Une élection pendant laquelle ce fils du feu Bernard BAKANA KOLELAS était sorti deuxième derrière Dénis SASSOU N’GUESSO.

Par ailleurs, quelques faiblesses ont été notées dans l’organisation du scrutin. Il s’agit entre autres de l’ouverture avec retard de certains bureaux de vote et la fermeture de certains bureaux plus tôt prévu. Des faiblesses qui , de l’avis des équipes du candidat sortant, ne sont pas de nature à entacher la crédibilité du scrutin.

Photo : Les colonnes des électeurs devant des bureaux de vote à Mpila

Contacts de notre rédaction : gcm.rédaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242066299235

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top