CONGO/PRÉSIDENTIELLE 2021: LA COUR CONSTITUTIONNELLE CONFIRME LA VICTOIRE DE DENIS SASSOU N’GUESSO - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
PRESIDENTIELLE 2021

CONGO/PRÉSIDENTIELLE 2021: LA COUR CONSTITUTIONNELLE CONFIRME LA VICTOIRE DE DENIS SASSOU N’GUESSO

Les résultats définitifs de l’élection présidentielle 21 mars dernier consacrent la réélection dès le premier tour du Président sortant, Denis SASSOU N’GUESSO. C’est au terme de sa plénière du mardi 06 avril consacrée à l’examen des trois recours en annulation déposés respectivement par Mathias DZON, Christian MOZOMA et Jean-Jacques Serge YHOMBY-OPANGO que le juge du contentieux électoral a proclamé ces résultats qui donnent au Président réélu 1 million 539 mille  725 voix, soit 88, 40 % de suffrages exprimés.

le Réélu 88, 40 %, le candidat de la majorité présidentielle est suivi de Guy Brice Parfait KOLELAS, qui a obtenu 138 mille 561 voix, soit 7,96 %. Mathias Dzon arrive en troisième position avec 33 497 voix, soit 1, 92%. Joseph KIGNOUMBI KIA-MBOUNGOU a, obtenu 10 mille 718 voix, soit 0,62%. Ce dernier devance Dave Uphrem MAFOULA 9 mille 143, soit 0,52%, qui a mieux fait que les candidats Albert ONIANGUE 6 977 voix, soit 0,40% et Anguios NGANGUIA ENGAMBE 3 157 voix, soit 0,18%.

Avec un taux de participation est de 67%, les résultats définitifs ont été validés par la Cour  après qu’elle ait délibéré sur les trois raquettes en annulation introduites par l’opposition. Par manque de certaines pièces, les requêtes du candidat Mathias DZON qui contestait les résultats provisoires proclamés par le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation en appelant à l’annulation et au report de l’élection ont été jugées irrecevables.

Celle introduite par Jean-Jacques Serge YHOMBY-OPANGO dans laquelle il interpellait la Cour constitutionnelle sur le respect de la Constitution afin qu’elle s’autosaisisse sur le cas Guy Brice Parfait KOLELAS pour prononcer le report de l’élection présidentielle bien que jugée recevable n’a pas abouti. La requête a été rejetée par Cour qui a estimé que  celle-ci devait être formulée avant la date du premier tour de l’élection présidentielle.

Cette étape de confirmation des résultats par la Cour constitutionnelle ouvre la voie aux futures étapes pour le Président réélu. Il s’en suivra dans les jours à venir la cérémonie de  prestation de serment qui marquera le début d’un autre quinquennat du président Dénis SASSOU NGUESSO à la tête de la république du Congo.

Photo : Les membres de la cour lors de la délibération (droits réservés)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +24206 629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top