CONGO/ POOL: LES ACTEURS DU PROGRAMME DDR OUTILLES POUR REUSSIR LE PROCESSUS - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Société

CONGO/ POOL: LES ACTEURS DU PROGRAMME DDR OUTILLES POUR REUSSIR LE PROCESSUS

Former les parties prenantes au processus de mise en œuvre du programme démobilisation, désarmement et réinsertion des ex-combattants afin de garantir un accompagnement efficace, tel était l’objectif affiché à l’atelier de formation des parties prenantes et fournisseurs de services d’appui à la réintégration sur l’approche 3X6 et la gestion axée sur les résultats organisé à Brazzaville du mercredi 17 au 19 juillet 2019.

C’est pour garantir un meilleur accompagnement au processus DDR enclenché dans le département du Pool que cet atelier de formation a été initié au profit des parties prenantes et fournisseurs de services d’appui à la  cette réintégration. Il devrait permettre de planter le décor du parachèvement  des standards internationaux pour le démarrage du programme DDR en République du Congo.

L’objectif de cet atelier d’échanges auquel ont pris  part des représentants du département du Pool, des départements ministériels,  la société civile, des ONG et bien d’autres  était de « … permettre aux participants d’appréhender les outils de conception, de planification et de suivi des actions de développement et de mieux comprendre les différentes phases et étapes d’une réintégration socio-économique durable , ouvrant ainsi la porte à la compréhension du nexus réinsertion et réintégration », a précisé Maleye DIOP, Représentant résident du PNUD.

Cette formation intervient après l’organisation plusieurs activités qui ont favorisé le retour progressif de la paix et la cohésion sociale dans le département du  Pool, ceci  dans le but de contribuer à la préparation technique des conditions permissives relatives au démarrage du programme DDR, selon les normes internationales. Il s’agit de l’organisation de 15 plateformes de dialogue et d’échanges intracommunautaires locaux et une départementale avec des recommandations pertinentes sur  la restauration de l’autorité de l’Etat, la promotion des moyens d’existence, le renforcement du dialogue et de la cohésion sociale, le démarrage effectif du DDR; la mise en place la formation et l’opérationnalisation des 15 comités locaux et de réconciliation ; l’élaboration et la signature des documents de base du programme DDR, selon les normes internationales et la formation de 72 acteurs étatiques et non étatiques (Gendarmes, policiers et membres de la société civile) sur la promotion des droits humains.

Pour le Haut-commissaire t à la réinsertion des ex-combattants, Euloge  Landry KOLELAS, cet atelier de trois jours « …constitue un moment indéniable dans la préparation des acteurs de terrain pour la mise en œuvre de la réintégration socioéconomique des cibles et bénéficiaires du programme DDR ».

Ouvrant les travaux de cet atelier de formation, le Haut-commissaire à la réinsertion des ex-combattants a exhorté les participants à prendre la mesure des attentes que les organisateurs ont placées dans les deux principales thématiques autour desquelles sera axée cette formation animée par un expert en la matière.

Photo1 : Vue des participants lors de la cérémonie d’ouverture des travaux.

Photo2 : Le Haut-commissaire et le Représentant résident du PNUD

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top