CONGO : PARTICIPATION À LA PRÉSIDENTIELLE, L’UPADS SE PRONONCERA DANS LES PROCHAINS JOURS - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Politique

CONGO : PARTICIPATION À LA PRÉSIDENTIELLE, L’UPADS SE PRONONCERA DANS LES PROCHAINS JOURS

Réunis en session ordinaire du bureau politique couplé au conseil national du parti, les Membres du bureau politique de l’Upads planchent depuis le mercredi 27 janvier à Brazzaville sur les questions phares de la vie du parti. S’organiser pour une future reconquête du pouvoir par la voie des urnes et se prononcer sur la participation ou non de cette première formation politique de l’opposition congolaise à l’élection présidentielle de mars 2021 constituent les axes prioritaires de cette rencontre ouverte par Pascal TSATY MABIALA, Premier secrétaire  de l’Upads.

Organisés au siège de son parti, les travaux de la 3ème session ordinaire qui regroupe les membres du bureau politique et le Conseil national de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS) devraient permettre aux participants de statuer sur plusieurs points inscrits à l’ordre du jour.

Avec pour mission première de se prononcer sur la vie et l’unité au sein de ce parti cher au Président  Pascal LISSOUBA, l’Upads devrait aussi se pencher sur l’évènement qui pointe à l’horizon afin de fixer l’opinion sur sa participation ou non à la présidentielle de mars prochain et sur son potentiel candidat à cette échéance au cas où le parti décidait de prendre part à cet exercice démocratique.

« Au cours de ce conseil national nous devons aussi nous prononcer sur la participation, oui  ou non de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale à l’élection présidentielle et designer ou pas le candidat qui pour le compte de l’Upads devait aller à la conquête du pouvoir d’Etat ou du fauteuil présidentiel »,a précisé le Honoré SAYI.

Les membres du Bureau politique et du conseil national à l’ouverture

Outre ce point essentiel sur lequel les conclusions du conseil élucideront la position de ce parti qui soulignait la nécessité pour la classe politique congolaise de s’asseoir et réfléchir sur la possibilité repousser l’élection à venir en vue de mettre en place les conditions d’organisation d’une élection crédible,   Pascal   TSATY MABIALA a appelé les siens l’unité afin de construire le parti que le feu Président leur a laissé en héritage.

Un appel au pardon mutuel et au rassemblement lancé à l’endroit de tous ceux qui se reconnaissent dans l’œuvre de Pascal LISSOUBA non seulement pour resserrer les rangs et faire avancer ce parti qui perd peu à peu son efficacité , mais aussi pour aller à reconquête de ses anciens cadres et militants.

« Devant le Conseil national et avec la plus grande sincérité, j’en appelle au rassemblement de tous ceux qui se reconnaissent encore en Pascal LISSOUBA », a-t-il déclaré avant de suggérer au conseil « la création d’un comité consultatif de conciliation du parti. Organe informel placé auprès du premier secrétaire, ce comité pourrait être chargé de contacter tous ceux dont le cœur bat encore la chamade pour l’Upads aux fins de les ramener à la maison ».

Les conclusions des travaux de ce conseil national qui se poursuivra jusqu’au 28 janvier livreront leurs conclusions juste après ce grand rendez-vous du parti qui réunit à Brazzaville des délégations venues de tous les départements du pays.

Photo :Pascal TSATY MABIALA lors de la cérémonie d’ouverture des travaux

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06 629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top