CONGO / NUMERIQUE : LE PAYS LANCE LE PRIX DE L’INNOVATION NUMERIQUE POUR HUIT MEILLEURS PROJETS

282

Ce prix  fait partie de l’agenda du  Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique. Il s’agit d’un  programme dédié aux jeunes de 18 à 29 ans, ayant un intérêt manifeste dans le domaine des TIC et des télécommunications. Les porteurs des huit meilleurs projets innovants dans le domaine du numérique seront récompensés par le prix « Seeds for the future 2019 », un programme de la  société chinoise Huawei Technology. L’annonce a été faite le vendredi 6 septembre 2019  à Brazzaville par Léon Juste IBOMBO, ministre des postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique. 

La société Huawei  Technology Co., Ltd a initié ce programme afin « d’offrir à ceux-ci des opportunités d’accroître leurs connaissances pratiques dans le domaine des TIC et télécommunication et leurs permettre d’entreprendre dans les métiers des TIC en vue de créer de la valeur qui, par ricochet bénéficiera à leur pays », a indiqué le ministre congolais au cours d’un point de presse. En effet, ce programme va  permettre à huit  jeunes Congolais répondants aux critères requis,  de développer de manière effective leurs connaissances en TIC et de promouvoir la culture de l’innovation et de l’entrepreneuriat dans un monde de plus en plus ouvert.  La sélection des candidats finalistes pour cette édition 2019 se fera sur présentation d’un projet innovant dans le domaine du numérique.

Les huit meilleurs challengers gagneront le prix « Seeds for the future », avec à la clé une immersion dans les locaux de la société chinoise Huawei  Technology Co, Ltd. Aussi, plusieurs autres prix  récompenses  seront-ils remis aux autres finalistes. Il convient de noter que les lauréats  recevront leur distinction lors de la clôture de l’atelier national de l’innovation multipartite sur la facture numérique en matière de l’innovation que le Congo va abriter du 14 au 19 Octobre 2019 dans la commune de Kintélé près de Brazzaville. Cet atelier multipartite qui sera organisé grâce à l’accompagnement de  l’Union Internationale des Télécommunications (UIT),  dont le Congo  est membre se propose, a précisé  le ministre Léon Juste IBOMBO,  de «  renforcer les capacités et les compétences régionales et nationales en matière de développement des écosystèmes numériques, y compris la conception de politiques, de programmes et de projets de mise en œuvre » , mais aussi de « booster le secteur du numérique puis vulgariser la législation y afférente ».

La  production législative du  ministère des postes, des télécoms et de l’économie numérique 

Lors de son point de presse ,  Léon Juste IBOMBO a aussi évoqué l’action de son ministère en ce qui concerne l’élaboration des projets de loi soumis au Parlement. Le ministre les a du reste  rappelés. Il s’agit de la loi relative à la protection des données à caractère personnel, de la loi portant création de l’agence nationale de sécurité des systèmes d’information, de la loi relative aux transactions électroniques,  de la loi relative à la cyber-sécurité ainsi que celle portant lutte contre la cybercriminalité. Le ministre ne s’est pas empêché de commenter ce travail : «  Des textes adoptés par l’Assemble Nationale, seules les deux derniers qui ont fait l’objet d’un renvoi à la prochaine session au niveau du Senat ». 

Par ailleurs, commentant la loi sur  la protection des données à caractère personnel le ministre a dit : « Le développement d’Internet a entrainé l’éclosion spectaculaire des réseaux sociaux numériques, espace virtuel dans lequel s’exposent et se transmettent à grande échelle des données à caractère personnel (…) La protection des données à caractère personnel constitue dès lors un véritable enjeu juridique et sociétal. L’enjeu économique est également de taille, car les données à caractère personnel sont devenues une ressource très convoitée dans l’économie numérique ». Ainsi, l’objectif de cette loi est « d’asseoir un environnement juridique offrant une protection efficace des libertés et droits fondamentaux des personnes physiques, notamment de leur vie privée, à l’égard du traitement des données à caractère personnel ».

 

Photo: Le ministre lors de son point de presse (Crédit service communication ministère)

Contacts de notre rédaction: gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *