Environnement

CONGO /NORMES ENVIRONNEMENTALES: LE PREMIER MINISTRE VISITE  LES INSTALLATIONS  DE LA  SOCIETE SOREMI A FOUATI

Une délégation des membres du gouvernement conduite par le Premier ministre Clément MOUAMBA a effectué, le vendredi 13 septembre 2019, une visite de contrôle dans les locaux de la Société de recherche et d’exploitation minière (SOREMI) à Fouati  dans le Département de la Bouenza. Cette descente du Chef du gouvernement visait à constater sur le terrain la conformité de cette entreprise minière aux normes environnementales et d’annoncer l’arrivée imminente du Président de la République dans cette localité.

Article écrit avec notre correspondant dans la Bouenza,  Jimmy BITEMO MOUANDZA   

Deux mois après la mise garde et l’invite de Arlette SOUDAN NONAULT, Ministre du tourisme et de l’environnement,  adressées en juillet dernier à quatre entreprises, jugées non respectueuses de l’environnement  à se conformer aux lois et règlements en vigueurs au Congo, en matière de protection et préservation de l’environnement, sans quoi elles s’exposaient à des sanctions pouvant conduire à des mises en demeure,  le tour était revenu au Premier ministre ,  Chef du gouvernement d’aller s’assurer du respect par la société SOREMI de ces mesures qui  visent à garantir un environnement saint et préserver la santé tant des populations locales que des travailleurs de l’entreprise.

Une démarche qui prouve l’attention toute particulière que le gouvernement attache à  préservation de la santé des populations malgré son extrême envie de réussir l’industrialisation du pays par laquelle doit passer la diversification de l’économie congolaise, inscrite comme axe majeur du Plan national de développement 2018-2022.

Face aux autorités locales représentant les populations aux attentes orientées vers les opportunités d’emplois de cette industrialisation, qui naturellement doit résorber la problématique du chômage des jeunes qui se pose avec acquitté,  le Premier ministre a indiqué  que « … la SOREMI c’est bien, mais la population doit être en bonne santé ». Il est donc question d’amener les entreprises pollueuses à comprendre qu’il est plus que nécessaire de concilier l’exploitation minière à la  préservation de la santé  des populations en faisant en sorte que l’activité de l’entreprise n’affecte pas l’environnement et ses habitants.

Evoquant le développement du secteur de l’industrie sur lequel le gouvernement a porté son choix pour la relance de l’économie, Clément MOUAMBA est revenu sur les acquis du Forum investir en Afrique que le que Congo a abrité. Il a entre autres informé ces autorités  de la signature de plusieurs accords  avec  des entreprises qui ont  accepté s’installer au Congo, à l’instar de la société qui va monter les tracteurs agricoles dans les jours à venir.

Aussi, a-t-il profité de l’occasion pour annoncer l’arrivée imminente à MFOUATI du Président  de la République, Dénis SASSOU NGUESSO pour inaugurer  l’usine de la Société de Recherche et d’exploitation minière (SOREMI).

De la rencontre avec la partie chinoise…

Les échanges avec les responsables de l’entreprise ont porté sur la gestion environnementale et  la politique sociale de l’entreprise. A ce sujet,  la partie chinoise a dit respecter  ses engagements tels que édictés dans la feuille de route et mène des actions au bénéfice des populations.

La  SOREMI a mis en place un comité de suivi environnemental. Elle réalise des projets dans les écoles, l’aménagement des routes et assure la promotion de la langue chinoise aux Lycées de Loutété et Madingou. Un Fond communautaire de 15 millions de francs  CFA est alloué aux populations de MFOUATI chaque année, a-t-on appris.

Cette  société d’exploitation minière qui produit entre 12 à 15 mille tonnes de cuivre par an réalise les travaux de construction du deuxième module qui produira 20 tonnes de Zinc et 24 tonnes de lingots de plomb par année. Au sortir des rencontres avec la population et les responsables de la société la délégation a eu droit à une visite guidée des installations de l’usine de la SOREMI avant de se rendre à Dolisie où Clément MOUAMBA a installé le nouveau préfet du Département du Niari.

Photo 1 : Vue délégation  lors de la visite guidée de l’usine

Photo 2 : Image lors des échanges entre la  partie gouvernementale et chinoise

(Crédit photo Service communication primature)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top