CONGO : L’UNFPA DOTE TROIS HOPITAUX DE BASE DE BRAZZAVILLE EN EQUIPEMENTS DE BLOCS D’ACCOUCHEMENT

115

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en République du Congo a procédé le vendredi 03 mai 2019 a la remise  d’un don de matériel et d’équipements pour blocs d’accouchement au ministère de la santé et de la population. Ces équipements sont destinés à trois  hopitaux de base des arrondissement de Makélékélé, Bacongo et Talangai.

Ce don  réceptionné par la ministre de la santé et de la population, Jacqueline Lydia MIKOLO  s’inscrit dans le cadre de l’engagement du Fonds des Nations Unies pour la population à accompagner les efforts du Gouvernement du Congo dans l’amélioration de la santé maternelle, basée sur la stratégie de renforcement des soins obstétricaux et néonataux d’urgence. Les pays du monde ont en effet décidé à travers le Fonds des Nations Unies pour la population et d’autres partenaires de rendre possible, d’ici 2030, l’objectif de Zéro décès maternels et néonatals évitables.
 »
Le choix du matériel et équipement offert a été basé sur les résultats d’une série de visites des structures de santé réalisées en 2017 et 2018, notamment à Brazzaville, Kinkala chef-lieu du département du Pool et à Bétou (dans le département de la Likouala au nord du Congo), ayant révélé un déficit d’équipements (lits d’accouchements et produits de santé de première nécessité) indispensables pour un service maternel et néonatal de qualité.

Soucieux d’améliorer les conditions dans lesquelles se déroulent les acouchements et la  prise en charge des nouveaux nés, l’UNFPA s’était alors engagé à appuyer le Ministère de la Santé et de la Population dans la mise en place d’un environnement de travail sain et sécurisé  avec du matériel adapté et des équipements nécessaires à la prise en charge des mamans et des nouveaux nés.

D’une valeur de 42351,21  dollars US ( environ 25 millions de FCFA),  ce don  est constituée de lits de travail et d’accouchement, de scanners à ultrasons, de stérilisateurs, d’extracteurs de mucus, de colliers de serrage pour cordon ombilical, de Spéculums, de plateaux à instruments, de gants d’examen, de balances pour bébé, de systèmes de distribution manuelle, de cœurs fœtal  Doppler , de Moniteurs patient au lit, de tables à langer pour bébé, de lampes d’examen, de tensiomètres, ainsi que de stéthoscopes obstétrical.

Les structures récipiendaires, à travers la Ministre de la Santé et de la Population ont salué l’élan de solidarité de l’UNFPA et se sont engagées à faire un bon usage du matériel reçu afin que l’objectif z2ro décès maternel et néonatal évitable soit réalité. De son côté, le Représentant de l’UNFPA , Mohamed Lemine Ould Salem MOUJTABA , a saisi l’occasion, en prélude de la Journée Internationale de la Sage-femme, pour encourager et rendre un hommage mérité aux sage-femmes du Congo.

Photo : Un cliché de la remise d’un échantillon des équipement a la ministre de la santé et de la population ( Crédit UNFPA Congo)

<img src= »https://groupecongomedias.com/wp-content/uploads/2019/04/promotion-melesisoft.jpg » />




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *