Gouvernance

CONGO: LES MANUELS DE PROCÉDURES MÉTIERS DES PROJETS D’INVESTISSEMENTS PUBLICS EN CHANTIER

Elaborer un document référentiel permettant de dématérialiser les procédures métiers du ministère du plan, de la statistique, de l’intégration régionale, des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, tel est l’objectif affiché par l’atelier d’élaboration des manuels de procédures métiers en vue du cahier de charges des projets d’investissement publics, ouvert le mercredi 20 janvier 2021 à Kintélé.

Ouvert par Ferdinand-Sosthène LIKOUKA, Directeur de cabinet et du ministre en charge du plan, cet atelier de  10 jours permettra aux cadres intervenant dans la gestion des finances publiques, dans le suivi des relations avec les partenaires au développement et dans la production des statistiques, venus des différents départements ministériels de préparer le cahier de charges des projets d’investissement publics dans le but de dématérialiser les procédures métiers et améliorer la qualité du service public

La démarche est accompagnée par Abdoulaye SALL, consultant international dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du schéma directeur informatique du ministère en charge du plan à travers l’élaboration du cahier de charges de trois systèmes intégrés de gestion notamment le système intégré de gestion des projets d’investissements publics(SYGPIP) ; le système intégré de gestion du financement des partenaires au développement(SYGFIPAD) et le système intégré de gestion de l’information statistique (SYGSTAT).

Les participants vont collecter et d’analyser les données nécessaires à la rédaction des manuels de procédures et de proposer les projets des manuels de procédures métiers en travaux de groupes et les valider en plénière de l’atelier. Il s’agira d’élaborer ces documents présentés comme des outils référentiels initiés dans l’objectif de mettre en évidence le dispositif pratique de la règlementation en vigueur   avant qu’ils soient traduit dans le langage informatique.

Vue des participants lors de la cérémonie d’ouverture

Dans son allocution d’ouverture de travaux, le directeur de cabinet du ministre en charge du plan a souligné que « trois systèmes SYGPIP ; SYGFIPAD et SYGSTAT présentés comme des outils informatiques ont pour vocation de renforcer respectivement la gestion de l’information budgétaire particulièrement le processus de sélection, maturation et priorisation des investissement, la rationalisation de l’appui des partenaires au développement et la nécessité des statistiques comme outil d’aide à la décision des politiques publiques ».

Cet atelier qui bénéficie de l’appui logistique de la Banque mondiale à travers PRISP est ne opportunité pour le ministère en charge du plan et des transports de s’appuyer sur les projets SYGPIP ; SYGFIPAD et SYGSTAT comme partie prenante afin d’interfacer avec le Système de Gestion des Finances Publiques (SIGFIP), dont la mise en production par le ministère des finances et du budget est déjà effective. Les manuels attendus permettront de créer les conditions favorables de dématérialisation des procédures de l’ensemble des opérations courantes à réaliser par les différentes structures du ministère en charge du Plan et des transports.

Photo 1 : Le présidium de la cérémonie d’ouverture

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06 629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »