CONGO : LES FEMMES DU PARTI CLUB 2002 PUR CELEBRENT LE 8 MARS PAR UN ATELIER SUR LA CREATION D’ENTREPRISE

67

Au-delà du port du pagne et des célébrations festives auxquels la  journée internationale du 8 mars  donne souvent droit dans le pays, cette journée  peut aussi être un moment de réflexion voire d’introspection sur la condition de la femme ou encore de formation.  Les femmes du parti politique Club 2002 l’on surement compris. La preuve, cet atelier organisé le 9 mars à l’Hôtel de ville de Brazzaville  et  axé sur la création d’entreprise et la mise en œuvre des activités génératrices de revenus.

« Egalité pour ligne de pensée, construction intelligente et changement par l’innovation », tel est le thème  de cette journée. L’orientation de ce thème colle bien avec le contenu de l’atelier organisé en faveur des femmes du parti à la tête desquelles se trouve  Mylène Gloria NGATSONO, une femme dynamique et engagée, visiblement très lucide, Secrétaire nationale chargée du genre et de la parité au sein du parti.  Un atelier qui  a été une occasion offerte  aux femmes du Club 2002 PUR d’être édifiées  sur la création des activités génératrices de revenus, mieux des entreprises. Que ce soit  dans le cadre des coopératives ou en individuel.  C’est ainsi que, s’adressant  aux femmes du parti, Mylène Gloria NGATSONO s’est exprimé en ces termes : « l’événement d’aujourd’hui…est un appel de pieds à l’avènement de la femme congolaise nouvelle. Celle qui, sans complexe, devrait user d’ingéniosité  pour s’offrir une autonomie et une considération sociale. Celle qui par son activité devrait participer de manière  dynamique à l’équilibre de la famille et à l’essor économique du Congo ».

Il est à noter que des astuces sur la création d’entreprises ont été conseillées aux femmes du Club 2002 PUR par des responsables de l’agence congolaise pour la  création des entreprises invités spécialement pour cela.  C’est donc une journée riche pour les femmes de ce parti qui ont fait œuvre utile en participant  à cet atelier. Une richesse renforcée d’ailleurs par les témoignages de  deux femmes veuves parties de rien et qui aujourd’hui se prennent en charge ainsi que leur famille, grâce pour l’une à l’activité de vente de beignets, et pour l’autre à l’activité du maraichage.

Cet atelier, notons-le, a été présidé par Juste MOUNDELE, Secrétaire Général du parti. Ce dernier, s’adressant aux femmes les a félicité avant d’indiquer : « l’initiative de cet atelier arrive à point nommé parce que de plus en plus on parle de l’autonomisation de la femme mais on oublie trop souvent de dire aussi qu’en réalité  la femme congolaise a initié cette autonomisation de puis belle  lurette. Il s’agit aujourd’hui de vous doter de nouveaux instruments qui vont vous permettre de vous arrimer à la nouvelle donne sociétale, aux réalités économiques et sociales de notre pays ».

Signalons que des certificat de participation ont été remises a toutes les participantes.

Photo 1 : Une vue des femmes dans la salle pendant l’atelier

Photo 2 : Le Secrétaire général remettant les diplômes de participation à un échantillon de femmes

Crédit : Groupe Congo Médias




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *