CONGO : LE SENAT AUTORISE LA RATIFICATION DE L’ACCORD DE RESTRUCTURATION DE LA DETTE ENVERS LA CHINE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Economie

CONGO : LE SENAT AUTORISE LA RATIFICATION DE L’ACCORD DE RESTRUCTURATION DE LA DETTE ENVERS LA CHINE

Rendre soutenable la dette congolaise envers la chine et réajuster le calendrier de remboursement des crédits, tel est objectif  majeur visé par  l’accord complémentaire de restructuration de la dette du Congo envers la Chine adopté  le lundi 20 mai 2019 au  Sénat. Ce vote autorisant la ratification du projet de loi y relatif augure des perspectives meilleures quant à l’issue à donner aux négociations engagées entre le Congo et le Fonds Monétaire International en vue de la conclusion d’un programme.

Six jours après l’ouverture officielle de la troisième session extraordinaire du Sénat avec une affaire inscrite : le projet de loi autorisant la ratification de l’accord complémentaire sur restructuration de la dette du Congo envers la Chine, les Sénateurs  ont planché sur l’examen et l’adoption du rapport de la Commission Economie et Finances.

Ce projet de loi  dont la finalité   est d’alléger la pression sur les finances publiques du Congo et de permettre à ce dernier d’éponger sa dette sur une période de 15 ans est apparu opportun aux  yeux des Sénateurs, qui l’ont voté à l’unanimité.  Une manière pour cette Chambre du Parlement de faire avancer les choses et donner les moyens nécessaires au gouvernement, en pourparlers avec le FMI de parvenir à la conclusion d’un accord.

« Le vote du projet de loi y relatif est une exhortation au gouvernement à décupler ses efforts en vue de surmonter la crise économique et financière qui étrangle notre pays », a indiqué Pierre NGOLO, Président du Sénat.  Aussi, a-t-il poursuivi, « Par cet acte, les Sénateurs de donnent un coup d’accélérateur aux pourparlers en cours avec le FMI de même qu’ils viennent  là de manifester leur détermination de s’assumer totalement dans le processus de relance de l’économie et de la consolidation de la démocratie au Congo ».

Cet accord complément  concerne la dette du Congo  envers la  Banque Import-Export  de Chine (EXIM Bank of China), au 31 mars 2019, chiffrée à 2 milliards 527 millions 400 mille dollars US   soit 1.479 milliards 830 millions de Francs CFA. Il fixe entre autres comme termes le paiement de 33% de cette dette pendant les trois premières années à compter de l’entrée en vigueur de l’accord et le rééchelonnement de 67 % de la dette avec l’ajout d’une période de quinze (15) ans  à  la maturité résiduelle de chaque prêt.

A noter que cette dette est relative aux huit (8) accords de crédit ayant servi à financer,  entre 2010 et 2014, différents contrats de crédit d’infrastructures socio-économiques de base. Détails   que vous trouverez dans notre article du 16 mai dernier.

Photo : Les Sénateur lors de la clôture de la session (Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@mail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35  

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top