CONGO : LE PRESIDENT DE L’OPPOSITION POLITIQUE CONGOLAISE PRESENTE SON CAHIER DE CHARGE POUR 2019

498

Le siège de l’union Panafricain des Démocrates socialiste, UPADS, a abrité le Mercredi 24 avril 2019 la cérémonie de la présentation de la feuille de route 2019  de l’opposition politique Congolaise. Cette présentation s’est faite sous forme d’une  conférence de presse animée  Pascal TSATY MABIALA, chef de l’Opposition Politique Congolaise (OPC).

Article rédigé avec Dan COOPER MOON, journaliste stagiaire

Deux questions majeures ont été mises en lumière lors de cette  conférence de presse. Celle de la feuille de route  et celle du dialogue. D’entrée de jeu,  Pascal TSATY MABIALA  a présenté cette conférence de presse comme «une approche réparatrice et consensuelle tant en ce qui concerne notre feuille de route que nous rendons public devant la presse  que de notre position sur un éventuel dialogue national si commenté au sein de la classe politique  congolaise ».

Le Chef de l’opposition a articulé sa communication autour de quatre axes :   la gouvernance électorale, la communication interne, la question de la crise du Pool ainsi que, la crise socioéconomique et financière.

Au sujet de la  gouvernance électorale, Pascal TSATY MABIALA  propose un audit complet du fichier électoral comportant des données erronées  afin de favoriser la tenue des élections  justes  comme autrefois dans les années 1990, avec l’élection du président Pascal LISOUBA, qu’il  considère comme   l’une  des meilleures élections de notre génération en République du Congo. Autre proposition,  la mise en place des cartes d’électeurs biométriques, a l’exemple d’autres  pays.

Parlant de la communication interne, le chef de l’opposition congolaise  a appelé « l’ensemble des forces politiques à notre rassemblement de renforcer leur communication et leur visibilité  sur l’échiquier national et international ». Et de renchérir « …nous devons soigner notre image dans les différents medias disponibles,  en mettent régulièrement à la disposition de l’opinion des informations et ou des messages de notre combat politique ».

Et la crise du Pool…

Evoquant ce sujet, Pascal TSATY MABIALA a indiqué que « …cette guerre dont on se serait pourtant passé impose des efforts de la part du gouvernement en vue d’accompagner la phase de réinsertion social des ex combattants. La aussi, rien de sérieux ne s’exécute sur le terrain parce que les autorités se soustraient de leur responsabilité en ne comptant comme d’habitude que sur l’aide internationale. Pour sa part, la communauté internationale estime à raison que la situation étant avant tout congolaise, il appartient en premier lieu au gouvernement d’apporter sa contrepartie…nous réitérons notre interpellation au gouvernement de nous voir associer à la résolution définitive de cette crise et ce, selon une approche inclusive » . Au sujet des sinistrés du Pool, le chef de l’opposition a commenté que  le même élan qui a prévalu pour les sinistrés des évènements du 4 mars devrait être le même pour ceux du département du Pool souvent meurtries par les drames.

Quel contenu faut-il donner au  dialogue ?
Le chef de l’opposition suggère «  de soumettre prioritairement en débat les questions de la gouvernance politique. Nous entendons par là le règlement des mésaventures subies par notre peuple au travers des situations qui déchirent le tissus social et poussent à la division. En d’autres termes, nous devons trouver des réponses aux questions de l’unité nationale, de redistribution équitable du revenu national, de la démocratie, de l’utilisation des cadres dans les entreprises et administrations publique, de la force publique, de l’administration de la justice, de la gestion pétrolière, etc. »

Signalons que cette conférence de presse s’est déroulée en présence des responsables  d’autres partis de l’opposition  comme Parfait KOLELAS de l’UDH YUKI. Il  est à noter cette                                                                                                               frange de l’opposition  dit se placer  toujours du côté de l’apaisement et de la raison afin d’éviter les drames dont les victimes sont le peuple congolais.

Photo : Pascal  TSATY MABIALA lors de la conférence de presse

Photo 2 : Une vue de l’auditoire

(Droits réservés)

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *