Société

CONGO: LE GOUVERNEMENT CANADIEN A LA RESCOUSSE DES POPULATIONS VICTIMES DES INONDATIONS

Le Canada a fait un don de 290 mille dollars canadiens au profit des populations sinistrées des inondations le mardi 14 janvier 2020 à Brazzaville. Evaluée à  131 millions de francs CFA la gestion de cette contribution remise officiellement par Karina Gould,  Ministre du développement international du Canada a été confiée au Programme alimentaire mondiale (PAM) et à Caritas Congo. Deux institutions dont  l’expertise dans la distribution des produits de première nécessité aux populations sinistrées est reconnue.

Le gouvernement canadien est venu en aide à la République du Congo victime des inondations, qui ont affecté près de 170 000 personnes dans la Likouala, la Sangha, la Cuvette et les Plateaux et à Brazzaville. Cette situation que connait  le Congo ces derniers temps fragilise fortement la sécurité alimentaire des populations touchées. L’aide apportée par le canadien arrive donc à point nommé et permettra de consolider les actions déjà entreprises par le gouvernement congolais pour voler au secours des victimes.

En séjour de travail  à Brazzaville, la ministre en charge du développement international du canada a annoncé l’octroi de cette aide humanitaire devant les sinistrées de Talangai, dans le 6ème arrondissement de la ville capitale avant de procéder à la remise symbolique des articles ménagers aux bénéficiaires.  « Je suis heureuse de vous annoncer que le Canada versera 250 mille dollars au Programme alimentaire mondial pour venir en aide aux collectivités touchés (…). L’Ambassade du Canada par l’entremise de son Fonds canadien d’initiative locale versera 40 mille dollars à Caritas Congo pour aider les réfugiés Centrafricains et  Congolais ainsi que les populations locales des arrondissements de Talangai, Ouenzé, Mfilou, Makélékélé et Djiri touchées par les inondations ». Ce financement, poursuit-elle,  s’ajoute à l’allocation récente de 6,9millions de dollars Us par le Fonds central d’intervention d’urgence des Nations Unies dont le Canada est l’un  des plus grands donateurs.

Le PAM  qui a reçu 113 millions de francs CFA  de cette contribution orientera ses opérations dans les zones rurales du pays. La somme sera utilisée  par le Programme Alimentaire Mondial pour réaliser des  transferts  monétaires  aux   personnes  victimes  des  inondations tandis que Caritas Congo avec les 40mille $ CA focalisera son action dans la zone urbaine pour porter assistance aux populations sinistrées de différents quartiers de Brazzaville avec des kits composés de non-vivres (matelas, marmite, seaux, matériel de cuisine, etc.). Cet appui est  très capitale  pour le Congo et permettra d’aider les  familles,  qui ont perdu leurs biens et bétails, les champs et les  cultures dans ces localités où les denrées de base se font de plus en plus rares sur le marché et les prix augmentent.

« C’est une très bonne nouvelle de voir le Canada faire partie des premiers donateurs permettant de faire face à cette crise(…). Nous invitons l’ensemble des partenaires du Congo à contribuer à l’effort humanitaire en cours.», s’est réjoui Jean-Martin BAUER, Représentant du PAM au Congo, Monsieur  Jean-Martin Bauer.

Dans le but de vite réagir et faire parvenir l’assistance aux populations, le PAM procède par distribuer des espèces via des transactions.  Un moyen efficace et plus pratique que de recourir à l’envoi des barges comme d’habitude.

« Le plan de réponse du PAM veut cibler 100 mille personnes dans le pays avec une assistance alimentaire d’urgence pendant 3 cycles d’un mois : nous allons au cours du premier trimestre de 2020 faire ces  distributions à 100mille personnes et  nous allons par la suite faire une transition vers une forme d’assistance plus orientée vers le relèvement des moyens d’existence », a détaillé le Représentant.

Accompagnée de l’Ambassadeur du Canada en  République  du  Congo,  Monsieur  Nicolas Simard,  et en présence de la Ministre des Affaires Sociales et de l’Action Humanitaire, Madame Antoinette DINGA-DZONDO, la ministre canadien a assisté à la démonstration du scope, procédure mise en place pour la distribution de cette assistance aux sinistrés. Une méthode qui garantit la distribution équitable aux vrais bénéficiaires.

Par ailleurs, voulant palper la réalité sur le terrain, la délégation est allée se rendre compte de l’effectivité des dégâts causés par les inondations dans la ceinture maraichère de Talangai où le fleuve a repris ses droits.

Photo 1 : La ministre canadienne remettant un kit à un sinistré

La délégation lors de la visite de la zone inondée de Talangai

(Crédit GROUPE CONGO MEDIAS)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »