CONGO: LE COMITÉ DE PILOTAGE VALIDE LES PTBA DES PROJETS PRUC-19 ET REDISSE IV - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Santé

CONGO: LE COMITÉ DE PILOTAGE VALIDE LES PTBA DES PROJETS PRUC-19 ET REDISSE IV

Les Plans de travail et budget annuel (Ptba) 2021 du Projet de riposte d’urgence Covid-19 (PRUC-19) et du Projet régional d’amélioration des systèmes de la surveillance des maladies en Afrique centrale (REDISSE IV) ont été adoptés le lundi 29 mars à Brazzaville. C’est au cours de la 2ème session du comité de pilotage du Pruc-19 couplée à la toute première session du REDISSE IV que le comité a validé des PTBA chiffrés respectivement à 3 milliards 378 millions 816 mille 309 Fcfa et 2 milliards 696 millions 945 mille 160 Fcfa.

Réunis en session ordinaire, les membres du comité de pilotage ont au cours de leurs travaux validé les plans de travail et budget annuel exercice 2021 du Projet de riposte d’urgence Covid-19 et du Projet  régional d’amélioration des systèmes de la surveillance des maladies en Afrique centrale.

Placé sous l’autorité de la ministre en charge du plan, Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABAKAS, présidente du comité de pilotage , les travaux du comité ont permis d’évaluer  le niveau des projets, d’examiner et adopter les plans de travail et budget annuel et les plans de passation des marchés exercice 2021 du PRUC-19 et du REDISSE IV et de dégager les orientations nécessaires.

Dans son discours d’ouverture des travaux, la ministre en charge du plan, a souligné la nécessité, pour les acteurs impliqués dans la mise en œuvre, de prêter une attention particulière sur les activités du REDISSE IV, afin de favoriser une complémentarité essentielle et performante avec celles du PruC-19 :« Dans cette période critique que vit le pays, il revient aux acteurs concernés de conduire avec rigueur, conscience et détermination la mise en œuvre de ces deux projets majeurs, en vue d’une offre de soins de santé de qualité à la majorité des Congolais », a indiqué la ministre après avoir précisé le contexte de mise en œuvre de ces deux projets d’importance stratégique dans la lutte contre la pandémie du covid-19 et dans le renforcement des systèmes de surveillance des maladies en République du Congo.

Les ministres en charge de la santé et du plan à l’ouverture des travaux

Deux projets qui résultent de deux accords signés entre le gouvernement de la république et la Banque mondiale. Le Pruc-19, signé le 24 avril 2020, a pour objectif de prévenir, de détecter, de riposter à la menace de de la Covid-19 et de renforcer le système national de préparation en matière de santé publique, pour un coût de 10 millions 400 mille euros, soit environ 6 milliards de Fcfa.

Le REDISSE IV, signé le 19 octobre 2019, vise à renforcer les capacités intersectorielles nationales et régionales en matière de surveillance collaboratrice des maladies et de préparation aux épidémies dans les pays participants, et de fournir une réponse immédiate et efficace à la crise ou à la situation d’urgence admissible pour un financement de 13 milliards 500 mille euros, soit environ 8 milliards de FCFA.

Plusieurs activités liées à sa mise en œuvre prévue pour trois ans et demi (du 24 décembre 2020  au 31 juillet 2024) sont inscrites au programme de ce projet placé sous la coordination du docteur Jean Pierre OKANZA ELENGA. « Nous allons progressivement renforcer nos frontières, (NDLR : le Congo a près de 26 points d’entrer) pour qu’on ne puisse pas laisser passer une personne avec une épidémie. Au niveau de Pointe-Noire qui est devenue un grand réservoir de nos épidémies, il nous faut implanter une antenne d’un laboratoire national performant capable de faire des diagnostics sur place, et pour pérenniser cela nous allons nous focaliser sur la formation du personnel. Il sera question de former  des cadres pour qu’à la fin du projet nous ayons des cadres de santé publique de terrain capables de détecter et de remonter, au niveau des politiques, l’information de qualité pour une meilleure prise  de décisions pour la santé des Congolais», a décliné le coordonnateur du REDISSE.  

A noter que la phase IV du projet REDISSE au niveau régional est l’extension du même projet  commencé il y a des années en Afrique de l’Ouest. Cinq pays de l’Afrique centrale bénéficient de ce projet.   

Photo : Les membres du comité de pilotage autour de la présidente dudit comité

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Telephone & Whatsapp : +242 06 629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top