Sciences & innovation

CONGO : L’ARPCE APPUIE LA DIXIEME EDITION DE JCERTIF

L’agence de régulation des postes et des communications électroniques a appuyé la dixième édition du programme JCertif  dédié à la formation dans les domaines du développement des applications  web, de l’encouragement de l’innovation ainsi que du coaching des startups. Cet évènement a été organisé le jeudi 3 octobre 2019 au Palais des Congrès de Brazzaville. JCertif 2019, une kyrielle de panels et de présentations assurés par des experts du domaine du digital ainsi que  des responsables de sociétés liées au digital.

Entres autres  présentations et panels au programme  « Place de la DGDEN dans l’écosystème numérique », « Monétique  et paiement, l’Afrique  est elle prête à fonctionner  sans billets de banque ? », « Présentation de Yekolab4kid : Une école de robotique et d’ingénierie informatique pour les enfants de 7 à 17 ans, « Programme international de l’accompagnement  des startups », « Principaux piliers du développement de l’économie numérique ». Bien d’autres thèmes portant sur le l’intelligence artificielle, la sécurité des transactions électroniques, le leadership à l’ère du numérique pour devenir acteur du changement ont été développés.

S’exprimant à l’endroit des nombreux jeunes développeurs présents dans la grande salle du Palais des Congrès, Léon Juste IBOMBO, ministre en charge de l’économie numérique a dit : « Nous devons développer une culture numérique à tous les niveaux pour permettre  à l’ensemble des populations d’en tirer pleinement profit. Nous devons aussi susciter auprès des jeunes  l’appropriation de ce secteur et promouvoir encore ensemble la culture de l’innovation et de l’entreprenariat dans un monde devenu un village planétaire ».

La culture du numérique est un processus

Pour sa part, à propos de cette culture du numérique, Guy Roland NSIMBA, Directeur général de l’économie numérique, dans sa communication sur thème « Place de la DGDEN dans l’écosystème numérique, a relativisé en martelant  que  la culture du numérique est un processus :    « …comme j’aime à le dire, le numérique doit être une culture que nous devons promouvoir et inculquer aux Congolais. Ce n’est pas du jour au lendemain que nous allons devenir comme je disais un passionné de ce secteur une terre du numérique. C’est grâce à nos efforts conjugués, à la promotion que nous allons assurer à cette culture du numérique que le Congo pourra prendre son envol dans ce domaine ».

Il est à noter que l’utilisation du paiement via mobile ainsi que  d’autres services de paiement électronique ont  occupé une place importante lors de cet évènement. C’est d’ailleurs à juste titre que la conférence a enregistré d’une part la présence de Robert MASSAMBA DEBAT, Directeur général de l’Agence de Régulation des Transferts de Fonds,  et d’autre part  e l’inscription au menu des discussions d’un thème y relatif à savoir « Monétique  et paiement, l’Afrique  est-elle prête à fonctionner  sans billets de banque ? ». Un thème  très passionnant à l’ère du digital où les paiements via  la monnaie électronique commence véritablement à tutoyer frontalement la monnaie classique dans plusieurs pays africain déjà. comme le Kenya.

Photo : Une vue de la salle lors de la cérémonie de lancement (Crédit Groupe Congo Médias)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top