CONGO : L’AGENCE PANORAMA SANTE ET ENVIRONNEMENT PRONE LES SYNERGIES PARTENARIALES ENTRE ETABLISSEMENTS SANITAIRES

113

« La chirurgie des prothèses articulaires », tel était le thème de la conférence scientifique qui a réunie à Brazzaville le jeudi 11 octobre 2018 , des professionnels de la chirurgie et de l’orthopédie venus du Congo et d’autres pays comme l’Inde et la RD Congo. Cette conférence organisée par l’agence Panorama Sante et Environnement que préside le docteur Kévin Damas NGAMPIO était une occasion d’échanges d’expériences et d’appel à la mise en place de synergies partenariales public-privé , ainsi que la mise en place au Congo des structures visant la promotion de l’expertise nationale en matière de pose de prothèse articulaires.

Que ce soit le docteur Kévin Damas NGAMPIO ou le docteur Jean Bruno IKAPI , tous sont formels. Les couts de la pose des prothèses de la hanche par exemple sont très élevés, sont supportés par l’état congolais à 75 %, et ces opérations sont du reste réalisées à l’étranger dans la plupart des cas, a-t-on appris. D’où le vœu formulé de faire en sorte que ces opérations soient réalisées en local, en dotant les structures de santé de plateaux techniques adéquats, comme cela est déjà le cas à Kinshasa en RDC où une clinique tenue par des Indiens assure déjà ce genre de prestations. Parmi les médecins de cette clinique, le Docteur BHARATH qui a d’ailleurs fait une présentation lors de la conférence, photos et vidéos à l’appui montrant des opérations réalisées sur des patients de tr     anches d’âges variées.

L’Afrique centrale clairement pointée

La sous régions Afrique centrale était clairement inscrite dans les objectifs de cette conférence présenté comme un cadre permettant aux différents acteurs de la santé , particulièrement les orthopédistes et autres chirurgiens « de comprendre l’évolution de la marche de la sous-région Afrique centrale vers le relèvement de son secteur de santé, particulièrement dans ce domaine. Un redressement vraisemblablement engagé par le secteur privé qui va permettre une appropriation progressive des missions régaliennes du secteur de la santé ».

Il est à noter que cette conférence a été ouverte par le Directeur du cabinet de la ministre de la santé, et a connu la participation de Richard BILECKOT, Inspecteur Général de la santé du Congo qui du reste a fait une communication sur le thème « Quelle approche de partenariat pour la sous région Afrique centrale ».

Signalons que plusieurs étudiants en médecine ont participé à cette conférence, et ont trouvé en celle-ci un haut moment de connaissance.

Photo : Le podium lors de la cérémonie d’ouverture, le Dr Kévin, le Directeur de cabinet et l’Inspecteur Général de santé (Crédit Groupe Congo Médias).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *