CONGO : UN LABORATOIRE POUR L’ACCELARATION DU DEVELOPPEMENT LANCE A BRAZZAVILLE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Sciences & innovation

CONGO : UN LABORATOIRE POUR L’ACCELARATION DU DEVELOPPEMENT LANCE A BRAZZAVILLE

Le Premier Ministre Clément MOUAMBA a procédé le lundi 28 octobre 2019 à Brazzaville  au lancement officiel  du Laboratoire dit d’accélération du  Développement du Congo. Le projet initié et porté par le Programme des Nations Unies du Développement (PNUD) et auquel est lié le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation technologique se propose « d’exploiter les capacités et les compétences locales, c’est-à-dire les solutions innovantes mises au point de façon pragmatique par les acteurs ou créateurs locaux pour faire face à leur défis quotidiens », s’est exprimé Maleye DIOP, Représentant résident du PNUD au Congo.

Article rédigé avec Prissy NKOUNKOU,  journaliste stagiaire

Dans la salle où se déroulait la cérémonie, des stands ont été installés par des inventeurs venus présenter leurs œuvres.On pouvait ainsi voir des imprimantes 3D, des dispositifs de production d’électricité à partir des racines de plantes, du manioc cuits  ou encore de l’eau de pluie. Aussi, une projection a-t-elle été faite pendant la cérémonie, montrant les inventions de jeunes congolais : décortiqueuses d’arachides, voiture avec intelligence artificielle intégrée en cours de montage et autres. Ces inventeurs et bien d’autres ont été découvert pendant les premières visites effectuées dans dix des douze départements du Congo.

Ce projet a été  présenté par Maleye DIOP comme une opportunité pour « les jeunes startups, les opérateurs économiques ainsi que les groupements qui peuvent  expérimenter des processus nouveaux  et porteurs, capable d’aider à mieux relever les défis du développement et d’atteindre les objectifs du développement durable dans la durée ». Il convient de noter que le laboratoire d’accélération du  développement se fixe aussi comme objectif de porter à l’échelle plus large les innovations locales, et de fait , de changer les conditions de vie des populations.

Ces populations, Martin Parfait Aimé COUSSOUD MAVOUNGOU, ministère de la recherche scientifique et de l’innovation technologique les a aussi évoquées dans son discours. En effet, dit-il, « le développement de la recherche scientifique et particulièrement de l’innovation sous toutes ses formes est une préoccupation du département dont nous avons la charge et qu’il touche les technologies, les produits, les servies et les pratiques  des populations, et que toutes  avancées scientifiques devraient contribuer à l’amélioration  du quotidien des Congolais ».

S’exprimant lors de cette cérémonie, le Premier Ministre Clément MOUAMBA tout en reconnaissant« la relation causale entre l’innovation et le développement, l’un ne pouvant se concevoir sans l’autre», a indiqué que l’innovation qu’il qualifie de facteur clé du développement économique et social « est devenue un outil incontournable des stratégies de croissance et de création d’emplois ».

Notons que le  Congo fait partie des soixante pays pilote qui bénéficient de ce projet de laboratoire d’accélération du développement   dans le monde.

Photo : Le Premier Ministre pendant la visite des stands  (Crédit Aybienevie  NKOUKA  KOUDISSA)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top