CONGO : LA PLATEFORME SYSPACE POUR UN MEILLEUR CONTROLE DES DECLARATIONS DES SOCIETES DU SECTEUR PRIMAIRE

254

Syspace, système de suivi des paiements des créances de l’Etat permet aux sociétés évoluant dans les secteurs liés aux ressources naturelles (bois, mines et pétrole)  d’enregistrer leurs déclarations en ligne , et au ministère des finances et du budget de contrôler toutes ces opérations.

Il s’agit d’une  application web conçue  par des développeurs congolais et qui a été présentée officiellement le lundi 4 février 2019 à Brazzaville au cours d’une cérémonie patronnée par Calixte NGANONGO, ministre des finances et du budget, en présence de Jean Marc Thystère TCHIKAYA, ministre des hydrocarbures d’un pays dont le pétrole est la principale ressource en contribuant à 85 % des recettes budgétaires.

La mise en service de cette application entre dans le cadre de la « réforme du système d’information qui vise à informatiser les procédures métier et à interconnecter les différentes administrations » a indiqué le ministre des finances  au cours de cette cérémonie, avec pour «  ambition la traçabilité  et la sécurisation des recettes d’une part , et l’optimisation  de l’exécution  budgétaire  d’autre part. Il apportera à n’en point douter un vent de modernisation de la gestion financière de notre pays ». Une réforme initiée rappelons-le  depuis deux ans. Le ministre qui du reste parle d’un «  maillon essentiel  de la chaine de la recette (…) en apportant une visibilité sur nos ressources naturelles » .

La conception de cette plateforme web est une réponse à la demande formulée par la Direction des ressources naturelles du ministère des finances qui  a exprimé  le besoin de disposer d’un « outil robuste et performant  comprenant  une série  de fonctionnalités ». C’est ainsi que dans le système sont intégrés trois volets : les volets minier et forestier  en cours de développement ,  et le volet pétrolier déjà achevé  comportant  un total de huit  modules à savoir : le module  de déclaration de production ; le module de déclaration des autres revenus ( pour la déclaration  de la redevance superficiaire, bonus, etc) ; le module de suivi des réserves ; le module des notifications  et des  relances automatiques ; le module de déclaration  des prix fiscaux  et des  prix seuils ; le module de suivi de la commercialisation ; le module  de suivi des prélèvements ; le module  de suivi du bilan matière.  Aussi, faut-il le préciser, cet outil  est doté, a-t-on appris lors de sa présentation technique et de son fonctionnement, de la capacité de détecter le non accomplissement par une société de ses obligations  de déclaration et  de le notifier à celle-ci.

Il est à noter que cette cérémonie de présentation de Syspace a connu la présence des représentants  de sociétés d’exploitation pétrolière opérant au Congo, du Directeur général du Trésor public , ainsi que des Présidents des commissions Economie et Finances de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Photo  1 : Le ministre des Finances à droite et celui des hydrocarbures à gauche

(Crédit Groupe Congo Médias)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *