CONGO : LA BAD VA SOUTENIR LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT

229

En séjour à Brazzaville, le Président de la Banque Africaine de Développement, Akinwumi ADESINA  a été reçu dans la soirée du vendredi 10 mai 2019 par le Premier ministre du Congo Clément MOUAMBA. Le Président de la BAD a dit la disponibilité  de cette institution financière à accompagner le pays dans « la mise en œuvre du Plan nationale de développement ».

Akinwumi ADESINA  a indiqué  que ce tête à tête  avec le Chef du gouvernement congolais a été pour lui l’occasion «  réaffirmer l’engagement de la Banque africaine de développement en République du Congo. Nous saluons les efforts du Gouvernement dans les reformes macroéconomiques et la stabilisation de l’économie ». Par ailleurs, le Président de la  BAD a félicité le Congo   pour ce processus dans lequel il est engagé avec le FMI, dans l’optique de la conclusion d’un programme avec cette institution financière internationale.

Le Congo, on le sait, dispose d’un Plan National de  Développement (2018-2022). Ainsi,  Akinwumi ADESINA    a dit au Premier Ministre «  la disponibilité de la Banque africaine de développement à accompagner le Congo dans la mise en œuvre du Plan nationale de développement ».  Aussi a t-il salué les efforts  du pays dans la diversification de son économie.

La BAD, grand partenaire du Congo

Cette institution financière intervient depuis plusieurs années dans le financement de plusieurs projets au Congo. Un portefeuille de 780 millions de dollars depuis  le début des interventions de la banque dans le pays. Pour les deux dernières années, le portefeuille actif  est d’environ 280 millions de dollars, a indiqué le Président de la BAD. Parmi les projets financés dans le pays,  le projet CAB. Mais ici, des choses à revoir : « Nous sommes en train de faire la restructuration du  projet CAB qui est un  projet très important  (Ndlr : CAB = Central African Backborn, c’est le projet fibre optique qui est l’un des projets financés par la BAD au Congo) pour permettre à la BAD de prendre en charge plusieurs dépenses liées à ce projet parce qu’il y a parfois des défis en ce qui concerne le payement des fonds de contrepartie ».

Par ailleurs, Akinwumi ADESINA, interrogé sur l’appui  qui pourrait être celui de sa banque en faveur du Congo dans le cadre des négociations du pays avec le FMI, a dit sans détours : «  La Banque Africaine de Développement c’est votre banque et on sera là ».

Photo : Le premier Ministre (à droite) s’entretenant avec son hôte. (Crédit Communication Primature)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *