CONGO : DES JOURNALISTES FORMES AU TRAITEMENT DE L’INFORMATION EN SITUATION POST CRISE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Société

CONGO : DES JOURNALISTES FORMES AU TRAITEMENT DE L’INFORMATION EN SITUATION POST CRISE

Comment traiter l’information relative aux droits de la femme et de l’enfant en situation  post crise ? C’est la question à laquelle a répondu un atelier organisé à Brazzaville du 10 au 11 octobre 2019 par le Haut Commissariat à la réinsertion des ex combattants en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement au profit des journalistes. Cet atelier  ouvert par le Directeur de cabinet du Haut Commissariat à la réinsertion des ex combattants Albert SAMBA a été organisé dans le cadre des activités du projet de consolidation  de la paix et démarrage du DDR dans le département du Pool.

Reportage réalisé avec Prissy NKOUNKOU, Journaliste stagiaire

Cet atelier visait comme objectif de renforcer les capacités des professionnels des médias sur la participation de la femme à tous les niveaux du processus  de la paix et sur le traitement de l’information relative aux droits de la femme et de l’enfant en situation  de post crise. Cette formation était d’une importance capitale, a indiqué  Albert SAMBA  lors de la cérémonie d’ouverture : « Cet atelier qui complète la liste des activités du PBF contribue à l’acquisition et au renforcement des connaissances des participants sur la participation de la femme à tous les niveaux du processus de la paix, conformément à la résolution 1325 du Conseil de sécurité de Nations Unies (…) la femme et l’enfant sont les premières victimes de tout conflits surtout armés. Ainsi, au cours du présent atelier, tous les mécanismes d’acquisition, de renforcement de vos capacités en la matière  vous seront développés ».

De son coté, s’exprimant à l’occasion au nom du Représentant résidant du PNUD Congo, Mohamed El Mehadi AG RHISSA, Coordonnateur projet Consolidation de la paix et démarrage du DDR dans le Pool en République du Congo a indiqué que cet atelier « permettra à cout sûr aux professionnels des médias d’être outillés sur la cadre légal qui traite de la participation  de la femme  au processus  de la paix , ainsi que  de ses droits , elle et l’enfant en situation post crise. Il contribuera au renforcement de leur rôle de contrôle démocratique externe sur la vie de la nation en rapport avec le sujet ».

Il est à noter que les participants à cet atelier, au nombre de quarante, étaient des journalistes des médias audiovisuels et en ligne, de la presse écrite, des chargés de communication et attachés de presse des corps diplomatiques, des chargés de communication des agences du système des Nations unies, des attachés de presse de ministères.

En rappel, le projet Consolidation de la paix et démarrage du DDR dans le Pool dans le cadre duquel cet atelier a été organisé , est financé par le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix (PBF) et exécuté conjointement par trois agences du système des Nations unies a savoir le PNUD, l’UNFPA et le HCR.

Photo : Une vue des journalistes lors de la formation (Crédit Groupe Congo Médias)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top