CONGO : GUY BRICE PARFAIT KOLELAS DE L’UDH YUKI OFFICIELLEMENT INVESTI CANDIDAT PAR SON PARTI A LA PRESIDENTIELLE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
PRESIDENTIELLE 2021

CONGO : GUY BRICE PARFAIT KOLELAS DE L’UDH YUKI OFFICIELLEMENT INVESTI CANDIDAT PAR SON PARTI A LA PRESIDENTIELLE

La commission nationale  d’investiture de l’Union des Démocrates Humanistes a officiellement investi le président de ce parti, Guy Brice Parfait KOLELAS comme candidat à l’élection présidentielle du 21 mars. Cette investiture s’est déroulée le lundi 1er février 2021 au siège du parti à Brazzaville où des dizaines de militants sont venus vivre l’événement. Cette investiture du président du parti est l’aboutissement d’un  processus transparent mené au sein du parti, marqué par des appels à la candidature de ce dernier formulés par les militants des douze départements administratifs que compte le pays. Guy Brice Parfait KOLELAS, arrivé deuxième à l’élection présidentielle de 2016 à laquelle il participait comme indépendant voit en son parti un élément majeur qui va contribuer à changer la donne.

Guy Brice Parfait KOLELAS  semble bien convaincu de ce que son parti est un atout majeur pour remporter l’élection  et il l’a dit : « En 2016 j’étais indépendant je n’avais pas de parti politique, donc je n’avais pas une troupe organisée sur toute l’étendu du territoire qui devait monter au combat dans le cadre de la campagne. Mais cette fois ci c’est un groupe uni installé  dans tous les départements du Congo, dans tous les districts qui va livrer la bataille ». Ce dernier a par ailleurs dit  être  «  ravi de  ce que tous les conseils départementaux de l’Union des Démocrates Humanistes à travers tout le pays se sont déclarés et ont demandé ma candidature à l’élection présidentielle. C’est ce que je souhaitais ».

Une candidature dans un contexte de boycott du leader de l’opposition

La candidature de Guy Brice Parfait KOLELAS est confirmée au lendemain de l’annonce de Pascal TSATY MABIALA, leader de l’opposition,  président de l’UPADS, un parti  allié de  l’UDH YUKI de ne pas se porter candidat à ce scrutin présidentiel. Peut être une surprise pour certains qui s’attendaient à  ce que le président de l’UDH YUKI fasse autant au nom de l’unité de l’opposition. Mais pour Guy Brice Parfait KOLELAS, visiblement  prudent comme marchant sur des œufs , l’UPADS est un parti souverain : « L’UPADS du Président Pascal LISSOUBA (Ndlr : Président du Congo de 1992 à 1997)  que j’ai servi un temps en exil comme conseiller est un grand parti par rapport à l’UDH YUKI qui vient à peine de naitre, en 2018. Je suis un petit vieux politicien mais je  ne peux pas me permettre de commenter une décision souveraine d’un parti politique. Il  s’agit là d’une décision souveraine de l’Upads et je la respecte ».

Par ailleurs, répondant à la question d’un journaliste  qui lui demandait si  cette disparité des positions entre lui et TSATY MABIALA par rapport à cette élection  sonne le glas de la division au sein de l’opposition, Guy Brice Parfait KOLELAS a précisé : «  Non ! Nous avions signé  un mémorandum qui unissait l’opposition sur la base de la gouvernance électorale. Nous n’étions pas partis sur la base d’une union jusqu’aux  élections présidentielles. Ce n’était pas écrit ainsi. C’est une charte qui nous unis jusqu’à présent dans le cadre de la bonne gouvernance électorale. La famille de l’opposition est une grande famille où nous avons le respect des uns et des autres. Je respecte mon grand frère TSATY MABIALA mais je pense que ça n’a pas été une décision facile ».

Déploiement des délégués dans tous les bureaux de votes du pays

Comme moyen de contrôle de la transparence de l’élection, le candidat de l’UDH YUKI a dit miser sur le déploiement des représentants de son parti dans tous  les bureaux de vote à travers le pays qui sont au nombre de 5773, chiffre donné par lui. Des délégués qui « sortiront des bureaux de vote avec les procès verbaux de la vérité », s’est-il exprimé.

 Interrogé sur la mobilisation des ressources nécessaires à la réalisation de cette lourde opération logistique, le candidat de l’UDH YUKI a répondu en ces termes : « L’UDH YUKI c’est le bénévolat. Les gens vont de mettre délégués par volonté ! Nous n’avons pas à débourser de l’argent. Seulement nous ferons de telle sorte qu’il ne manque rien dans les bureau de vote pour nos délégués notamment à boire et à manger ».

Il est à noter qu’à l’entame  de cette  cérémonie d’investiture entrecoupée  d’un cantique joué à la demande de Guy Brice Parfait KOLELAS et repris à l’unisson par les militants présents sur place , il a été donné lecture par le vice président de la commission d’investiture du parti  des conclusions de la réunion du 30 janvier au cours de laquelle les appels à la candidature du président de l’UDH YUKI à la présidentielle ont été  examinés. Une réunion  qui du reste s’est  prononcé en faveur de la validation de cette candidature. Quitus a ainsi été donné au désormais candidat de ce parti de procéder au dépôt de sa candidature.

En rappel, à l’élection présidentielle de 2016 Guy Brice Parfait KOLELAS avait terminé deuxième derrière l’actuel Chef de l’Etat actuel SASSOU NGUESSO avec 15 % des suffrages exprimés. Il avait contesté pacifiquement ces résultats et avait déposé un recours en annulation à la cour constitutionnelle qui est la juridiction dépositaire de la qualité d’invalider les résultats d’une élection dans le pays. Mais ce recours n’avait pas abouti.

Photo 1 : Guy Brice Parfait KOLELAS recevant l’investiture

Photo 2 : Une vue des militants

Crédit Groupe Congo Médias

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top