CONGO : UNE FRANGE DE L’OPPOSITION PROPOSE LE DIALOGUE COMME PANACEE A LA CRISE ACTUELLE

182

Cette frange de l’opposition est constituée de la fédération de l’opposition congolaise et du Collectif des partis de l’opposition. Au cours d’une conférence de presse conjointe tenue à Brazzaville le vendredi 17 aout 2018 , les leaders de ces deux composantes, Mathias NDZON et Claudine MUNARI ont décrypté la situation actuelle du pays aux plans politique et sécuritaire, socioculturel et moral, économique et financier. Ces derniers ont aussi fait des propositions pour sortir le pays de la crise politico économique et financière.

La déclaration conjointe de deux franges martèle que « la tenue consensuelle d’un dialogue politique inclusif avec la facilitation de la communauté internationale est la seule et unique solution pacifique de sortie de crise. Cette démarche concertée nécessite l’identification des forces en présence, la mise en place d’un comité préparatoire paritaire et la définition du contenu du dialogue envisagé ».

En ce qui concerne ces forces en présence, il s’agit, précise la déclaration, d’un côté des tenants de la mouvance présidentielle et ses alliés , et de l’autre , de toutes les forces citoyennes « engagées dans le combat de libération du pays en vue de la restauration de la démocratie et de l’Etat de droit ».

Pas de place à la coalition de l’opposition signataire du mémorandum 23 juin 2018

Dans leur déclaration, la fédération de l’opposition congolaise et du Collectif des partis de l’opposition ne font pas référence a la coalition des partis de l’opposition signataire du mémorandum du 23 juin  2018 à Brazzaville. Une coalition qui compte pourtant en son sein des partis comme l’UPADS et l’UDH YUKI qui sont des grands partis de l’espace politique national. Pour de nombreux analyste cela est perçu comme une sorte d’exclusion.

Photo : Mathias NDZON et Claudine MUNARI lors de la conférence de presse (Droits réservés)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *