Gouvernance

CONGO/FONCTION PUBLIQUE: VERS L’ENRÔLEMENT BIOMETRIQUE DES AGENTS CIVILS DE L’ETAT

Mutualiser les différentes plateformes nécessaires à l’opération d’enrôlement biométrique  des agents civils de l’Etat, des enseignants, bénévoles, prestataires et finalistes , tel est l’objectif affiché par l’atelier de mutualisation des plateformes des ressources dans le cadre de l’opération d’enrôlement biométrique des agents civils de l’Etat ouvert le dimanche 22 mai 2022 à Brazzaville.

Les travaux de cet atelier ouvert par  Christian ABOKE-NDZA, Directeur de cabinet du  ministre en charge de la fonction publique s’étendront jusqu’au 25 mai prochain et devraient permettre aux participants venus de plusieurs structures de mutualiser les plateformes d’enrôlement biométrique des agents mises en place par le ministère des Finances du budget et du portefeuille publique(MFBPP/NIU) et le ministère de l’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation (MEPPSA).

« L’atelier vise l’accélération  de la mise en œuvre des reformes en matière des finances publiques, notamment dans la maitrise des effectifs des agents civils de l’Etat et par conséquence, celle de la masse salariale », a précisé le Directeur de cabinet.

La démarche orientée vers la recherche de la performance de l’administration congolaise  vise à mutualiser les plateformes nécessaires à l’opérationnalisation de de l’enrôlementbiométrique des agents civils de l’Etat, des enseignants, bénévoles, prestataires et finalistes.

Il s’agira en clair de : «  Analyser la compatibilité des deux plateformes ; définir l’exportation des données ; évaluer l’interopérabilité des deux systèmes ; réexaminer la description technique des équipements ; proposer une méthodologie ; réévaluer, quantifier et spécifier le matériel nécessaire pour l’ensemble de l’opération ».

Les participants auront  également à « Faire la  revue des fiches d’enrôlement biométriques ; réviser la feuille de route  et développer les messages et concevoir les supports de communication », a énuméré le M. NDZA.

L’atelier organisé grâce à l’appui financier de la Banque mondiale à travers le Projet des réformes intégrées du secteur public s’inscrit dans le droit fil des objectifs fixés par la conduite en 2016 des opérations de recensement physique des agents civils de l’état sur toute l’étendue du territoire national et dans les missions diplomatiques et consulaires du Congo à l’étranger.

Photo : Les participants lors de la cérémonie d’ouverture des travaux.

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »