Economie

CONGO/FINANCES PUBLIQUES: LES CADRES DES REGIES FINANCIERES SE FORMENT SUR LA METHODE DE L’EVALUATION PEFA

« Une bonne gestion des finances publiques garantit une application stricte des politiques publiques pour l’atteinte des objectifs prévus, notamment le maintien de la discipline budgétaire, l’allocation stratégique des ressources et l’efficacité des services fournis dans l’utilisation des ressources inscrites au budget pour fournir le meilleur niveau possible des services publics. La condition sine qua none de mesure de la performance dans la gestion des finances publiques est l’existence des bons outils de collecte et d’analyse des résultats »

Le Ministre des finances et du budget a ouvert, le mardi 11 janvier 2022 à Brazzaville, l’atelier de formation sur la méthode d’évaluation du programme d’examen des dépenses publiques et responsabilité financière (Public expenditure and financial accountability – Pefa). Organisé par le gouvernement congolais en partenariat avec la Banque Mondiale, l’atelier qui se poursuivra jusqu’au 12 janvier permettra aux participants de s’imprégner de la méthode d’évaluation PEFA en vue d’acquérir des connaissances qui leur permettront de faire une meilleure évaluation des forces et faiblesses de la gestion des finances publiques en république du Congo.

C’est pour renforcer les capacités des cadres et agents des structures des régies financières et d’autres administrations publiques choisis pour mener les opérations d’évaluation afin de mesurer la performance du système de gestion des finances publiques conformément aux normes internationales que ce séminaire d’appropriation de la méthode d’évaluation PEFA a été ouvert par le Ministre des Finances, du Budget et du Portefeuille public, Rigobert Roger ANDELY.

Cadre d’évaluation de la performance du système de gestion des finances publiques, le PEFA vise l’amélioration de l’efficacité de l’aide et la limitation des risques financiers et contribue ainsi au dialogue sur la nécessité des réformes du système de gestion qui tient compte  des priorités à mettre en œuvre.

Le Ministre en charge des finances a présenté le PEFA comme un outil d’importance capitale qui offre un appui, un suivi et une analyse permettant une évaluation de la performance de la gestion des finances publiques. Un outil essentiel sur lequel les principaux partenaires au développement du Congo, les organisations de la société civile congolaise, et le gouvernement fondent leur opinion sur la qualité de la gestion des finances publiques.

Le Présidium de la cérémonie d’ouverture.

Pour lui, « Une bonne gestion des finances publiques garantit une application stricte des politiques publiques pour l’atteinte des objectifs prévus, notamment le maintien de la discipline budgétaire, l’allocation stratégique des ressources et l’efficacité des services fournis dans l’utilisation des ressources inscrites au budget pour fournir le meilleur niveau possible des services publics. La condition sine qua none de mesure de la performance dans la gestion des finances publiques est l’existence des bons outils de collecte et d’analyse des résultats », a-t-il  indiqué.

Ce séminaire organisé grâce à l’appui financier du Projet des réformes intégrées du secteur public (Prisp) devrait permettre aux participants de s’approprier la méthode d’évaluation PEFA pour mieux les préparer à échanger utilement avec les experts qui passeront dans leurs services respectifs dans les jours avenir afin d’évaluer les points forts et les points faibles de la gestion des finances publiques.

Pour sa part, la Représentante du la Banque mondiale,  KOROTOUMOU Ouattara a souligné l’importance capitale de l’évaluation PEFA, en rappelant le nécessité de procéder à une nouvelle évaluation.  Elle a précisé que : « L’exercice du PEFA du Congo a été conçu dans un format agile, donc simplifié et accéléré dans le but de fournir un diagnostic actualisé sur la performance des systèmes de gestions des finances publiques. Le dernier exercice Pefa a été publié, il y a sept ans, en juin 2014.  Il est donc temps de mesurer les progrès réalisés ainsi que de déceler les faiblesses actuelles dans un cadre reconnu et objectif de référence et de bonnes pratiques en matière de gestion des finances publiques ».

Au cours de cet atelier plusieurs les participants seront amenés à mieux cerner  l’essentiel sur la méthodologie de l’évaluation PEFA.

Photo 1 : Les participants lors de l’ouverture des travaux de l’atelier (Crédit Groupe Congo Médias)

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »