CONGO : LES FINALISTES DE L’ENI AFFRONTENT L’EXAMEN DE SORTIE POUR L’OBTENTION DU CFEEN - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Education

CONGO : LES FINALISTES DE L’ENI AFFRONTENT L’EXAMEN DE SORTIE POUR L’OBTENTION DU CFEEN

Le ministre en charge de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, Antoine Thomas Nicéphore Fylla de Saint-Eudes a visité, le mardi 28 mai 2019, les différents centres d’examen de Brazzaville où les finalistes des  écoles normales d’instituteurs (ENI) passent les examens de sortie pour l’obtention du Certificat   de Fin d’Etudes des Ecoles Normales (CFEEN).

 

Pour mieux s’assurer du bon déroulement des épreuves relatives à l’examen de sortie du CFEEN préscolaire et primaire, le ministre en charge de l’enseignement technique a effectué des descentes dans les  centres d’examen de Brazzaville,  où les candidats finalistes de l’ENI  affrontent passent les épreuves pratiques. Trois centres au total ont fait l’objet de cette visite dont le  centre de l’école 31 juillet, Plateau 1 et Moungali3 où  le ministre est allé constater le bon climat dans lequel  se déroulent ces épreuves du CFEEN.

« Le ministre a visité les différents centres d’examen de sortie des écoles normales d’instituteurs. Nous venons de visiter les centres où se passait l’animation sportive pour les enfants qui font le CFEEN  primaire et le centre préscolaire pour le CFEEN préscolaire. Le ministre est allé se rendre compte de ce que ces enfants savaient faire après avoir pratiqué le stage pendant un an et comment est-ce qu’ils devraient se prendre sur le terrain parce que c’est cela qui constitue la véritable base du métier d’enseignant et nous avons donc observé au niveau du préscolaire l’éducation motrice où les candidats développent chez ces petits enfants certains reflexes pour permettre à ce qu’ils puissent développer leurs conditions. Au niveau de l’animation sportive, on a vu qu’à ce niveau les apprenants apprennent à enseigner certaines activités sportives aux enfants de l’école primaire », a précisé Joseph MOUKILA, Directeur des Examens et Concours de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi.

Aussi, a poursuivi le DEC, « Ceci leur permettra, demain,  d’avoir la maitrise des enseignements qu’ils auront à donner au niveau des écoles».

Consacrée spécifique à l’animation sportive, cette journée devrait permettre aux examinateurs d’apprécier le travail de ces candidats qui ont été sur le terrain lors des stages. Ces stages facilitent la tâche aux différents candidats. « Je n’ai pas de difficultés parce que j’étais d’abord  sur le terrain. J’ai enseigné et je reviens  pour les échelons », a confirmé la candidate Diane Espérance Ornella BAKALA. Aussi, a-t-elle souhaité que l’Etat  pense à les reclasser après le CFEEN.

Cet examen qui se déroule sur l’ensemble du territoire national totalise pour l’année 2019 496 candidats avec 237 candidats pour Brazzaville, qui présente 26 candidats pour le préscolaire et  21 pour l’art ménager.

A noter que cette phase pratique devrait s’étendre jusqu’au lundi 03 juin.

Photo1 : Une candidate du préscolaire lors de la séance d’animation sportive

Photo2 :   Le ministre et sa délégation lors des visites

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06 629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top