Education

CONGO/EXAMEN D’ÉTAT : L’ORGANISATION DU CEPE RAMENÉE À UNE SEULE SESSION  POUR TOUS LES CANDIDATS

« Au bout de deux jours de travaux nous sommes parvenus à valider tous les processus informatisés, notamment la règle de codification des établissements scolaires, la règle et la nomenclature d’immatriculation des élèves, toutes les règles de gestion, tous les processus liés à la gestion du CEPE par le logiciel que nous SIGCEPE. Nous avons été obligés de regarder aussi les processus manuels qui vont avec le logiciel .Nous les avons améliorés et aujourd’hui on peut se dire que l’environnement administratif a été préparé pour recevoir le SIGCEPE.», indiqué Arsène Harold BOUCKITA, Directeur des systèmes d’information et de communication au ministère en charge de l’enseignement préscolaire.

Les participants à l’atelier de validation du système d’information de gestion du Certificat d’études primaires élémentaires(SIGCEPE), tenu du 6 au 7 mai 2022 à Brazzaville, ont revisité et amendé certains articles de l’arrêté n°040 /MEN-CAB-DEC du 19 février 1992, portant organisation de l’examen du CEPE en république du Congo. Au nombre de ces amendements, structurés en dix points, qui rentrent dans la nouvelle organisation de ce tout premier examen d’Etat congolais figurent, entre autres, le déroulement du CEPE en une seule session pour les candidats officiels  et les candidats libres et l’intégration des dispositions de traitement informatique dans l’arrêté.

Réunis en atelier consacré à la validation du SIGCEPE, les participants ont validé ce logiciel qui permettra de passer d’un processus de traitement manuel du CEPE à un système de traitement informatisé. « Au bout de deux jours de travaux nous sommes parvenus à valider tous les processus informatisés, notamment la règle de codification des établissements scolaires, la règle et la nomenclature d’immatriculation des élèves, toutes les règles de gestion, tous les processus liés à la gestion du CEPE par le logiciel que nous SIGCEPE. Nous avons été obligés de regarder aussi les processus manuels qui vont avec le logiciel .Nous les avons améliorés et aujourd’hui on peut se dire que l’environnement administratif a été préparé pour recevoir le SIGCEPE.», indiqué Arsène Harold BOUCKITA, Directeur des systèmes d’information et de communication au ministère en charge de l’enseignement préscolaire.

Des résultats d’un atelier qui a permis de renforcer significativement l’élan de modernisation de l’administration scolaire par l’introduction du numérique que Régine TCHICAYA OBOA, Directrice de cabinet du ministre de l’Enseignement, préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation,  a salué  dans son mot de clôture tout en félicitant les acteurs du système éducatif qui ont contribué au succès des travaux.   

 Au plan administratif et organisationnel, les travaux ont permis d’harmoniser les processus manuels et de revoir certains articles de l’arrêté n°040 /MEN-CAB-DEC du 19 février 1992, portant organisation de l’examen du CEPE. Une visitation qui a donné lieu à dix amendements pour lesquels les participants ont souhaité  que « L’arrêté revisité trouve l’assentiment de monsieur le ministre et soit publié afin de prendre en compte la nouvelle organisation du CEPE.», souligne le communiqué final lu par Richard MOUNKALA.

Vue des participants lors de la clôture de  l’atelier

Le même document précise que : « La session de l’examen est ramenée en une seule session pour les candidats officiels et les candidats libres (NDLR : avant certains départements organisaient cet examen en deux sessions et à des dates différentes: la premières réservée aux candidats officiels et la seconde aux candidats libres, qui font le CEPE adulte); la tranche d’âge des candidats a été revue et fixée entre 11 et 16 ans ; les dispositions de traitement informatique ont été intégrées dans l’arrêté notamment sur les travaux de saisie des candidatures, d’édition des badges, de traitement de notes… ; une nette répartition des tâches entre le service informatique et le service des examens et concours ; l’organisation des commissions et du jury a été revue ».

Une organisation arrimée au numérique

La digitalisation du CEPE va apporter beaucoup de changement par rapport à l’ancien système qui était quasiment manuel, soulignent les participants. La plus grande partie de cet énorme travail se fera à la machine après toutes les activités préparatoires. Dès l’entame de la phase de saisie des candidatures, tous les autres travaux se feront à la machine. « Au niveau du traitement de notes, les copies seront anonymées à travers un code QR et le calcul de notes se fera à la machine. En ce qui concerne la publication, la démarche change également. Il ne s’agit plus de lire et de valider les résultats en relisant les noms des candidats, mais d’utiliser un tableau statistique qui donnera les moyennes d’admission. Enfin, nous avons, grâce à ce nouveau système, la disponibilité des résultats du CEPE de l’année en cours en ligne, mais également ceux des sessions antérieures qui vont permettre à n’importe quel directeur départemental de délivrer le diplôme de CEPE à l’élève qui l’aurait obtenu même dans un autre département.», a expliqué Harold BOUCKITA.

En outre, la numérisation de cet examen va favoriser un traitement plus rapide des résultats. « Après le déroulement du CEPE, nous allons mettre en place une organisation qui va permettre de traiter les résultats au même moment que la correction. Pour les grandes localités comme Brazzaville et Pointe-Noire, on pourra avoir les résultats dans une durée moyenne de 5 à 10 jours », a-t-il estimé.

Le logiciel validé au cours de cet atelier peut être déployé dans les DDEPPSA pourvu que les ordinateurs serveurs leur soient fournis. Pour ce qui est les travaux déjà réalisés au titre de l’organisation du CEPE, le logiciel à installer prendra le train en marche et continuera le processus et les techniciens de la DSIC accompagneront les DDEPPSA dans la mise en œuvre du système.

Photo 1 : Le Présidium de la cérémonie de clôture

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »