Formation & Emploi

CONGO/EMPLOI: LE PDCE VALIDE SON RAPPORT PROVISOIRE DE L’ÉTUDE SUR LES MÉTIERS PORTEURS D’EMPLOI

Le Ministre de l’enseignement Technique et professionnel, Ghislain Thierry MAGUESSA EBOMÉ a ouvert, le mercredi 15 septembre 2021, les travaux de l’atelier de validation du rapport provisoire de l’étude sur les métiers porteurs d’emploi en République du Congo. Initié par le Projet de développement des compétences pour l’employabilité(PDCE),  l’atelier visait à examiner puis valider les documents de l’étude réalisée par une consultante internationale recrutée par ce projet mis en œuvre grâce à l’appui technique et  financier de la Banque mondiale.

Dans la recherche des solutions adaptées à la lancinante question de l’adéquation formation emploi et employabilité des jeunes, le Projet de développement des compétences pour l’employabilité a initié une étude sur les métiers porteurs d’emploi au Congo dont les documents du rapport provisoire ont été validés au cours d’un atelier organisé le 15 septembre dernier à Brazzaville.

Menée dans  les villes de Brazzaville, Pointe-Noire ainsi que les départements du Kouilou, Niari, de la Bouenza, Sangha et la Likouala, cette étude s’inscrivait dans le cadre des  recommandations  formulées à l’issue d’une précédente étude réalisée en 2016  par le PDCE sur les chaînes globales des valeurs dans les domaines de l’agriculture et l’agro-industrie, la forêt et la transformation du bois.

Dans son mot de circonstance, le Coordonnateur du PDCE, Auxence Léonard OKOMBI a indiqué que: « La validation du rapport provisoire de cette étude est également le fruit des recommandations des différentes missions de supervision de la Banque mondiale qui exigeaient de faire endosser les différents programmes et filières de formation à ouvrir au niveau du PDCE pour les prochaines cohortes, en fonction des besoins réels identifiés sur le marché à partir d’une enquête de terrain pour maximiser les chances d’employabilité des jeunes formés ».

Réalisée en six moispar la Consultante internationale,  Michèle Aurore HOUNGNISSI,  avec l’appui d’une équipe nationale composée des cadres de différents ministères sectoriels, cette étude, financée à hauteur de 51, 741 millions de FCFA  grâce à l’accord de financement additionnel du projet conclu le 23 décembre 2020 entre le gouvernement et la Banque mondiale, a été présentée par le Ministre en charge de l’enseignement technique comme un outil indispensable à l’orientation de la politique éducative du gouvernement en matière de formation ou développement des compétences.

Le présidium de la cérémonie d’ouverture

Pour le Ministre Ghislain Thierry MAGUESSA EBOMÉ, cette étude va permettre au ministèrede : « Disposer des informations actuelles sur les métiers porteurs à forte capacité de création d’emplois. Ces  informations aideront ce département ministériel à mettre en place, dans le cadre global du projet, les filières de formation nécessaires au développement des compétences requises pour ces métiers afin d’orienter le choix des formations à réaliser ;  dresser une cartographie du secteur économique des filières, des métiers porteurs et novateurs en république du Congo et de présenter les opportunités d’emplois, en termes, d’emplois salariés et d’auto-emplois au sein desquelles le public cible peut s’orienter ; servir de cadre de réflexion dans le renforcement de la politique éducative visant l’arrimage des formations ou développement des compétences aux besoins réels du marché du travail et au développement des ressources humaines ».

Par ailleurs, le Coordinateur du projet a précisé que les résultats de cette étude dont le rapport provisoire a été validé au cours de cet atelier d’un  jour  montrent, entre autres , les secteurs les plus impactés par la pandémie du Covid-19, les besoins et perspectives futures en termes de compétences professionnelles sur le marché de l’emploi et les domaines prioritaires vers lesquels devront être orientés les formations des jeunes.

Photo 1 : Vue des participants  à l’ouverture de l’atelier

 Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : + 242 06 629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »