Education

CONGO/ÉDUCATION: L’ÉCOLE CATHOLIQUE SE TOURNE VERS LE NUMÉRIQUE

Portail de gestion de l’ensemble des écoles catholique de Brazzaville, la plateforme e-DDEC qui favorise l’interconnexion des écoles catholiques de Brazzaville à la Direction diocésaine  vise à optimiser le rendement scolaire. Il offre plusieurs services aux élèves et étudiants et permet, entre autres, un meilleur suivi des écoles pour la direction diocésaine mais aussi des élèves pour les parents.

La Direction diocésaine de l’école catholique (DDEC) de Brazzaville a annoncé le basculement de ses écoles vers le numérique à travers l’interconnexion de la DDEC à l’ensemble de ses établissements scolaires de la ville capitale et ses  environs. Le projet e-DDEC qui marque l’arrimage de cette école conventionnelle aux nouvelles technologies de l’information et de la communication a été présenté, le Jeudi 10 février 2022 à Brazzaville, au cours d’un point de presse animé par le Père Crépin Gyscard GANDOU D’ISSERET, Directeur  diocésain de l’école catholique.

Portail de gestion de l’ensemble des écoles catholique de Brazzaville, la plateforme e-DDEC qui favorise l’interconnexion des écoles catholiques de Brazzaville à la Direction diocésaine  vise à optimiser le rendement scolaire. Il offre plusieurs services aux élèves et étudiants et permet, entre autres, un meilleur suivi des écoles pour la direction diocésaine mais aussi des élèves pour les parents.

Dans son mot liminaire, le Père Crépin a indiqué que l’interconnexion de la DDEC avec l’ensemble des Écoles Catholiques « fait basculer les Écoles Catholiques dans un nouvel univers de l’informatique, donnant par ce fait même une excellente opportunité aux élèves et étudiants congolais à une formation adéquate aux nouvelles techniques de communication. Grâce à l’Internet les élèves et étudiants parviennent à explorer de grands univers culturels et à interagir avec le monde, profitant grandement des banques de savoir et de connaissances. Un tel apport devra compenser à terme les besoins si grands dans le domaine de la formation.».

Cette démarche novatrice qui s’inscrit  sur les sept engagements du pacte éducatif mondial énoncés par le Pape François s’appuie également sur les axes stratégiques de la stratégie sectorielle de l’éducation qui vise à offrir une éducation de base de qualité à tous les enfants; Répondre aux besoins en ressources humaines d’une économie émergente; Rendre efficace le pilotage et la gestion du système éducatif. 

Vue des  journalistes

Par ailleurs, à côté de cette numérisation des systèmes de formation avec la plateforme e-DDEC, le Directeur diocésain de l’école catholique a également annoncé la mise en place d’un autre projet orienté vers la protection et la préservation de l’environnement en vue de contribuer aux efforts de lutte contre le réchauffement climatique au Congo.

Dénommée « Ecole verte », cette initiative de l’école catholique vise à « Eduquer et former au respect de l’environnement, à contribuer à bâtir un avenir meilleur sur une planète dont la trajectoire ne cesse de nous effrayer ; il s’agit pour cela de faire changer des attitudes, des habitudes et des comportements dans nos vies quotidiennes, dans celles d’enfants et de jeunes adultes. », a précisé le Père Crépin.

L’Ecole verte prépare les jeunes à relever le défi de la protection de l’environnement. « L’école peut servir de cadre pour former les élèves, en leur offrant les qualités pour une vie d’adultes responsables dans le futur. Ces élèves et étudiants formés peuvent à travers des structures organisationnelles définies, former et encadrer à leur tour leurs camarades déscolarisés ou non scolarisés ou leurs parents dans les quartiers ou les villages.», a-t-il indiqué.

Selon lui, le projet « Ecole verte »  s’inscrit dans le cadre des solutions radicales et qualitatives pouvant aider le Congo à faire face à la situation de détresse sur le plan de l’environnement. Il vise à impulser une nouvelle dynamique visant à  lutter contre les défis liés, entre autres, à la faiblesse des infrastructures sociales de base, le manque d’hygiène et la faiblesse des moyens d’évacuation des ordures ménagères qui menacent la santé des populations en milieu urbain et à la déforestation en milieu rural.

Photo 1 : Le Père Crépin lors du point de presse

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06 629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »