Education

CONGO/EDUCATION : LE PREMIER MINISTRE CONFIRME LA TENUE DU BACCALAUREAT 2022 LE MARDI 21 JUIN

Toutes les conditions sont réunies pour que le baccalauréat ait lieu le mardi 21 juin 2022 sur toute l’étendue du territoire national », a confirmé le chef du gouvernement.

Pour mettre fin à la rumeur qui enfle sur les réseaux sociaux relative à un probable rapport de la date du lancement des épreuves du Baccalauréat, session de juin 2022, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Anatole Collinet MAKOSSO a confirmé la tenue de cet examen d’Etat le mardi 21 juin 2022 sur toute l’étendue du territoire national. La précision a été donnée, le mercredi 15 juin 2022, au terme d’une visite qu’il a effectuée au niveau de l’équipe pédagogique du Baccalauréat à la Direction des Examens et Concours (DEC) et aux ateliers de l’INRAP en vue de s’assurer du niveau d’avancement du travail de  préparation des examens d’Etat. 

S’exprimant sur cette fausse rumeur entretenue sur les réseaux sociaux par ceux qu’il a présenté comme des « Esprits malins qui voulaient désorienter les élèves qui sont pourtant très bien préparés », le Premier ministre a indiqué que le rapport ne peut être justifié: « Toutes les conditions sont réunies pour que le baccalauréat ait lieu le mardi 21 juin 2022 sur toute l’étendue du territoire national », a confirmé le chef du gouvernement.

Venu constaté le niveau de préparation des différentes sessions d’examen d’ Etat au titre de l’année scolaire 2021-2022, à la Direction des examens et concours (DEC) et à l’imprimerie de l’INRAP, Anatole Collinet MAKOSSO s’est satisfait du niveau d’avancement du travail de préparation à une semaine du lancement des épreuves du Baccalauréat.  

Il a loué les efforts consentis par les équipes du ministère en charge de l’enseignement préscolaire à la faveur de l’amélioration des conditions de travail, de préparation et de production des documents qui ont permis qu’à ce jour tous les documents soient prêts, toutes les malles apprêtées et déjà reconnues par les membres du jury.

Une avancée notable dans la préparation qui contraste avec l’organisation de certaines sessions antérieures où même à la veille de l’examen les malles n’étaient reconnues par les membres du jury,

La  délégation conduite par le Premier ministre lors de la visite

 « Aujourd’hui, avec tout le travail d’amélioration des conditions entrepris par l’équipe ayant la charge de l’organisation des examens sous l’autorité du ministre, on peut être heureux de noter les avancées : l’amélioration du traitement numérique des listes et de tous les actes de préparation. J’ai été impressionné de voir tout ce qui se fait au niveau de l’équipe pédagogique du baccalauréat, que l’on sache, déjà à partir d’ici et presque plus d’une semaine à l’avance, comment sont disposés les enfants dans les salles de classe. C’est un exploit »,  a reconnu  l’ancien Ministre de l’enseignement primaire.

Le Premier ministre s’est également réjoui de la qualité du travail qui se fait  à l’imprimerie de l’INRAP où les nouveaux équipements acquis par le ministère jouent un rôle très important dans la production des documents indispensables à l’organisation des examens d’état, notamment les  fiches d’anonymat et les feuilles d’examen. Il s’est dit heureux de constater le travail qui se fait à l’INRAP. Un travail qui, selon lui, met désormais les autorités éducatives  à l’abri du stress qu’ils avaient  avec les fournisseurs.

« Qu’il s’agisse des fiches d’anonymat  ou des feuilles d’examen vous pouvez imaginer, pour nous qui sommes passés par ce  ministère, le mal qu’on avait pour préparer tout ce matériel et à être soumis aux caprices, au chantage et à la surenchère des opérateurs économiques. Aujourd’hui, ce travail se produit en régie avec le matériel du ministère, des équipes bien rodées, des cadres  et chevronnés. Je ne peux qu’en être heureux. Heureux surtout quand j’ai vu que l’INRAP a été réhabilité dans ses missions d’organe de production de matériel pédagogique. », a renchéri le Premier ministre.

Exprimant son satisfecit en tant qu’ancien ministre de l’enseignement, le  chef du gouvernement a adressé ses félicitations à l’équipe  du ministre avant d’appeler les d’élèves à mieux se préparer pour affronter les épreuves du baccalauréat et du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC).

Photo 1:Le Chef du gouvernement face à la presse

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06 629 92 35  

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »