Economie

CONGO/ECONOMIE: LE GOUVERNEMENT ENTEND JUGULER LA CRISE ECONOMIQUE GRACE AU NOUVEAU PND

La Ministre de l’Economie, du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABAKAS a attiré l’attention des experts chargés d’élaborer  le Plan national de développement(Pnd) 2022-2026 sur l’impérieuse nécessité de réussir ce nouveau cadre programmatique. L’interpellation faite, le vendredi 22 octobre 2021 à Brazzaville,  l’endroit des différents membres des groupes thématiques en charge de l’élaboration du nouveau Pnd visait à amener ceux-ci à produire un travail de qualité dont la réussite dans la mise œuvre pourrait aider à sortir le Congo du cancer de la crise économique actuelle.

Face aux experts des groupes thématiques chargés d’élaborer le nouveau Plan national de développement, la Ministre Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABAKAS a rappelé l’objectif poursuivi par le gouvernement et responsabilité qui incombe aux différents cadres impliqués dans ce travail.

Elle a souligné la nécessité de réussir le nouveau Pnd en cours d’élaboration afin de sortir le pays de la crise économique actuelle. Selon, elle le  nouveau Pnd devrait permettre au pays de résoudre le délicat problème de la crise financière et éviter que cette situation difficile ne devienne un cancer qui va maintenir le Congo une posture de quête perpétuelle des dons et s emprunts sans fin pour pouvoir sortir la tête en dehors de l’eau.

« Il faut absolument qu’on réussisse parce que si on ne réussit pas la crise économique va devenir comme un cancer. Nous avons la mission de sortir un Pnd de seconde génération qui résout un problème : la crise économique. Nous devons donc aboutir à ce que notre économie soit forte, résiliente, croissante, diversifiée et inclusive ».

Elle a également confié aux experts la mission de produire un travail conséquent qui favorisera le maintien de « La croissance économique du pays pour qu’elle ne retombe plus jamais au-dessous de 2% ».

Dans sa recherche effrénée de la reconstruction d’une économie stable et diversifiée le Congo entend explorer d’autres secteurs porteurs de richesse, conforment aux axes prioritaires définis dans le nouveau cadre programmatique, pour ne plus compter seulement sur les ressources pétrolières.

« C’est à travers le Pnd qu’on traite la problématique économique. On doit réussir le pari de faire en sorte qu’on puisse mettre de côté les ressources pétrolières voire les oublier (pour un moment) pour que ce soit les autres secteurs de l’économie, particulièrement ceux que nous avons choisis pendant 5 ans qui nous apportent des réponses adéquates », a indiqué la ministre.

A noter que les travaux d’élaboration dudit Pnd sont à un niveau suffisamment avancé et  les conclusions pourront être transmis au gouvernement dans les jours à venir.

Photo : La Ministre lors de son adresse aux experts.

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06 629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top
Translate »