CONGO : LA DIRECTION DE L’AGRICULTURE ET DE L’ALIMENTATION URBAINE DE BRAZZAVILLE SE MET EN BRANLE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Société

CONGO : LA DIRECTION DE L’AGRICULTURE ET DE L’ALIMENTATION URBAINE DE BRAZZAVILLE SE MET EN BRANLE

Aux fins de rendre plus efficace le système de alimentaire de la Brazzaville, la capitale du Congo, il a été créée avec l’appui de la FAO, une Direction de l’agriculture et de l’alimentation urbaine. Le fonctionnement de cette direction  voulu participatif, une plateforme multi acteurs  doit être mise en place. Pour le faire, un atelier organisé dans les locaux de la FAO le mardi 15 octobre 2019. Présentée comme la première étape d’un processus, cette réunion présidée par Gaston OPOYA, le directeur de l’agriculture et de l’alimentation urbaine de Brazzaville a fixé les participants venus de plusieurs secteurs d’activités impliqués dans le système alimentaire, sur la gouvernance alimentaire urbaine ainsi que  les objectifs  et  les attentes de la plateforme.

Cet atelier a regroupé autours du Directeur de l’agriculture et de l’alimentation urbaine de Brazzaville, des acteurs  venus des administrations publiques (ministères, universités, Centres hospitaliers, agences, etc) ; Comités de plusieurs marchés de la ville, des Brasseurs, des entreprises  de distribution, des restaurants, des producteurs  et transformateurs agricoles, des associations des consommateurs et autres organisations de la société civile, des partenaires au développement.

Dans sa communication sur le système  alimentaire urbain, Junior BITSOUMANOU, point focal du projet renforcement de capacités en gouvernance alimentaire à la FAO, a indiqué que la sécurité alimentaire et nutritionnelle constitue un défi actuel et futur des villes. Le  système  alimentaire urbain qui est présenté comme toute la chaine qui inclut les maillons de la production agricole, de la transformation, de la distribution, de la commercialisation, de la consommation, de la gestion des pertes. A       terme l’idée étant de parvenir à un système  alimentaire urbain durable.

Quelles missions pour la plateforme ?

La plate forme dont le processus de mise en  place  vient d’être lancé, aura fondamentalement pour mission d’appuyer la direction de l’agriculture et de l’alimentation urbaine à travers l’élaboration  de la stratégie de celle-ci , à en croire la  présentation faite par  Gaston OPOYA, le directeur. Il s’agit d’un espace d’échanges, de dialogue  et de recherche de solutions en vue d’orienter avec réalisme les actions et les synergies de la direction.  Un groupe restreint sera constitué lors des prochaines réunions, a-t-on appris.  Il est à noter que c’est au mois de février de cette année que le directeur de l’agriculture et de l’alimentation urbaine de Brazzaville à été nommé. La mise en place de la présente plateforme fait partie des livrables déterminants de cette direction.

Dans les échanges qui ont suivi les différentes présentations, Gaston OPOYA répondant aux inquiétudes d’un participant, a écarté la possibilité d’un quelconque  conflit d’intérêt qui pourrait naitre entre la direction dont il a la charge et le ministère de l’agriculture à travers ses déclinaisons comme la direction départementale de l’agriculture. D’autres participants ont évoqué des problèmes d’espaces à Brazzaville pour la pratique de l’agriculture. 

Les systèmes alimentaires urbains, une action mondiale

La mise en œuvre des systèmes alimentaire locaux découle d’une initiative lancée par la FAO en octobre 2017 dénommé « Actions alimentaires urbaines ». Une action mondiale impliquant les grands réseaux internationaux  de gouvernement locaux travaillant sur les questions alimentaires. Par ailleurs, l’agence onusienne  très active dans  ce dossier,  prend une part active dans la mise en œuvre du Pacte de Milan  sur la politique alimentaire urbaine réunissant aujourd’hui 170 villes dans le monde. Un Pacte qui traduit le rôle  des collectivités locales  dans l’alimentation urbaine.

En rappel, c’est en octobre 2018 que la FAO et la mairie de Brazzaville ont signé un protocole d’accord.  Celui –ci porte sur le projet « d’appui à la gouvernance alimentaire urbaine par la mise en place d’une direction  de l’agriculture et de l’alimentation urbaine au sein de la Mairie de Brazzaville, à travers la coopération  sud-sud  avec les villes de Douala au Cameroun et de Pointe noire en République du Congo ».

Photo : Les participants lors de la réunion (Crédit Groupe Congo Médias)

1 Comment

1 Comment

  1. Jean Eudes GANGA MICKEMBY

    17 octobre 2019 at 14 h 51 min

    Bonjour!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top