CONGO/COVID-19: LE SÉNAT INVITE LES POPULATIONS À SE FAIRE VACCINER - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Santé

CONGO/COVID-19: LE SÉNAT INVITE LES POPULATIONS À SE FAIRE VACCINER

Le Président du Sénat, Pierre NGOLO a invité les Congolais à comprendre l’urgence d’arrêter le doute et le déni de la maladie et de prendre massivement part à la campagne de vaccination lancée le 25 mars dernier. L’invite a été faite le mercredi 14 avril 2021 lors de la clôture des travaux de la 11ème session extraordinaire du Sénat consacrée à l’examen puis l’adoption du projet de loi autorisant, pour la 19ème fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République du Congo.

Ne plus entretenir le doute sur l’existence de la maladie et la nécessité de se faire vacciner pour mieux contrer la propagation du Covid-19 en République du Congo, a constitué l’essentiel du message du Président de la chambre haute du parlement congolais à l’endroit des citoyens.

Le Président du Sénat Pierre NGOLO a appelé les congolaises et congolais à jouer leur partition en respectant les mesures édictées dans ce rude combat que livre le gouvernement de la république contre la pandémie du Covid-19 qui est d’une rare résilience et d’une exceptionnelle capacité de mutation afin d’arrêter sa propagation.

 « Arrêtons-le par une stricte observation des règles édictées et par la participation massive à la campagne de vaccination. Faisons-nous vacciner sans hésitation pour autant que c’est la meilleure de mettre un terme à la prorogation de la pandémie », a exhorté le Président du Sénat.

La campagne de vaccination lancée le jeudi 25 mars 2021 ne totalise à ce jour que 14 mille 297 personnes vaccinées contre cette pandémie. L’extension de cette campagne dans l’ensemble des départements du pays et l’acquisition des doses supplémentaires des vaccins pour vacciner 6o% de la population, seuil susceptible de procurer au pays une immunité nationale acceptable,  constituent des défis majeurs auxquels du gouvernement fera face.

Par ailleurs, le Sénat a donné son quitus pour une 19ème  prorogation de l’état d’urgence sanitaire en république du Congo. Adopté à l’unanimité, le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence en République du Congo donne au chef de l’Etat la possibilité de proroger cet état d’urgence sanitaire dans le pays.

Une réponse sans équivoque du Sénat qui traduit le soutien de la chambre haute aux initiatives du gouvernement tout comme elle constitue une forme de d’incitation de l’exécutif à faire davantage et mieux.

L’état d’urgence sanitaire donne le pouvoir au gouvernement de prendre par décret les mesures générales limitant certaines libertés et permet de procéder aux réquisitions de tout bien et services nécessaires afin de lutter contre la Covid-19.

Défendue par Aimé Wilfrid BININGA,  Ministre de la justice, des droits humains et de la promotion des peuples autochtones, la loi permettant  de proroger cette mesure pour 20 jours supplémentaires, ce conformément aux dispositions de la constitution congolaise qui, en son article 157, alinéa 3 prévoit que c’est le parlement qui autorise le Président de la République à proroger la durée de l’état d’urgence pour une période de vingt (20) jours.

Cette 19 ème prorogation est motivée par la persistance de cette maladie, dont  la situation épidémiologique actuelle fait état de : 10.333 cas confirmés ; 9.286 personnes guéries ; 139 décès  et 120. 073 personnes testées.

A noter que les villes de Brazzaville et Pointe-Noire continuent de constituer l’épicentre de cette maladie avec près de 93,8% des cas recensés sur les 10.333 cas que compte le  pays.    

Photo1 : Les Sénateurs lors de l’ouverture de la session

Contacts de notre rédaction: gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top