Coopération

CONGO/COOPÉRATION: LA BANQUE MONDIALE  RÉAFFIRME SON ENGAGEMENT À APPUYER LES EFFORTS  DU GOUVERNEMENT

. « Fort de  l’appropriation de l’agenda du développement de la République du Congo que nous avons, sur le plan interne, récemment révisé nos stratégies du partenariat avec le Congo pour qu’elles soient davantage alignées sur les objectifs de développement du Congo et que sur le plan de notre stratégie régionale nous avons mis un accent sur quatre (4) éléments qui sont pertinents aussi bien pour le Congo que pour l’ensemble des pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. »

 Le Vice-président de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale, Ousmane DIAGANA, a rassuré, le lundi 27 mars 2022 à Brazzaville, les autorités gouvernementales sur la convergence de la stratégie de la Banque mondiale au Plan national de développement (PND) 2022-2026. C’est au cours des entretiens qu’il a eus, tour à tour, avec la Ministre de l’Economie,  du plan, de la statistique de l’intégration régionale, Gouverneur de la Banque Mondiale pour le Congo et le Premier ministre, chef du gouvernement que ce diplomate onusien a réaffirmé l’engagement de cette institution financière à accompagner le Congo dans son objectif de diversification de l’économie.

En séjour de travail à Brazzaville, capitale de la République du Congo, Ousmane DIAGANA a d’abord échangé avec la Ministre de l’Economie,  du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Gouverneur de la BM pour le Congo, Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABAKAS,  avant d’être reçu par le Premier ministre, chef du Gouvernement, Anatole Collinet MAKOSSO.

Les rencontres qui s’inscrivent dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Congo et le Groupe de la Banque Mondiale ont permis à cet expert qui coordonne les relations de la Banque mondiale auprès de 22 pays de rassurer le gouvernement congolais de l’engagement de la banque à appuyer le gouvernement dans son objectif de diversification de l’économie, investir dans le cadre capital humain et mettre en œuvre les réformes nécessaires pour une reprise verte, résiliente et inclusive. « Nous avons inscrit nos interventions dans le cadre du renforcement de notre coopération pour avoir plus de résultats », a-indiqué le Vice-président.

Les discussions qui ont tourné autour de plusieurs points cruciaux ont aussi permis aux autorités gouvernementales congolaises de présenter une vision de développement du Congo articulée dans le cadre du PND et d’échanger sur le partenariat actuel entre le Groupe de la  Banque mondiale et le Congo. Pour l’expert onusien, la rencontre était une occasion de rassuré le gouvernement de l’alignement de la stratégie de la banque sur les objectifs de développement du Congo.   

Au cours de ses échanges, avec le Gouverneur de la Banque mondiale pour le Congo, qui   ont portés sur l’appréciation du portefeuille actuel qui traduit la mise en œuvre de ce partenariat, le Vice-président a félicité la ministre pour la performance du Congo dans l’exécution des programmes que soutient la banque. Avec quinze(15) projets en cours d’exécution pour un total de 575 millions de dollars, les interventions de la banque touchent divers domaines dont « Le renforcement de l’agriculture, l’accès des populations aux services de l’éducation, de la santé, des programmes d’intégration régionale, de valorisation des compétences congolaises surtout des jeunes pour avoir accès à l’emploi. », a énuméré Ousmane DIAGANA.

Photo de famille de la délégation de la Banque avec la ministre en charge du plan

A l’hôtel de la Primature, les échanges ont permis aux deux personnalité de faire le tour d’horizon de ce partenariat d’importance stratégique pour le Congo et l’accent a été mis, entre autres, sur la réponse rapide de la Banque mondiale en faveur du Congo dans le contexte covid-19, le partenariat, en particulier, dans le secteur de l’éducation où, le Congo et la Banque ont , ensemble, soutenu des initiatives qui ont permis au système éducatif de continuer à fonctionner en s’appuyant sur les avantages et les opportunités qu’offre les nouvelles technologies de l’information.

Au cours de cet entretien, le Premier ministre a présenté à son hôte les énormes potentialités dont dispose le Congo et l’engagement résolu du Congo d’aller vers les réformes structurelles et sectorielles pour que ces potentialités puissent, avec l’accompagnement de tous ses partenaires en particulier avec cette institution financière, être des occasions pour accélérer la croissance en République du Congo, la rendre inclusive et porteuse prospérité partagée et de développement.

Face à ce souhait du chef du gouvernement congolais, le Vice-président s’est voulu rassurant. « Fort de  l’appropriation de l’agenda du développement de la République du Congo que nous avons, sur le plan interne, récemment révisé nos stratégies du partenariat avec le Congo pour qu’elles soient davantage alignées sur les objectifs de développement du Congo et que sur le plan de notre stratégie régionale nous avons mis un accent sur quatre (4) éléments qui sont pertinents aussi bien pour le Congo que pour l’ensemble des pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. », a déclaré l’expertonusien.Des points composés de : « L’importance des institutions solides, stables crédibles et un cadre de gouvernance bien articulé; l’urgence de faire des réformes qui peuvent permettre à une économie de créer des opportunités d’emploi pour tous, en particulier pour les jeunes; l’agenda de développement sous toutes ses formes et l’autonomisation des femmes et enfin, la lutte contre les effets du changement climatique en mettant un accent sur l’adaptation.», a-t-il poursuivi.

La visite de travail du Vice-président de la banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centrale qui se poursuivra jusqu’au 30 mars prochain  lui permettra, avec aves sa délégation, de visiter certains projets financés par la banque, de rencontrer  d’autres partenaires, les représentants de la société civile et les acteurs du secteur privé.

Photo 1 :   Le Vice-Président de la banque au sortir de l’audience

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : +242 06 629 92 35

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top
Translate »