Politique

CONGO : LE CONGRES POUR LA DEMOCRATIE ET LA REPUBLIQUE INAUGURE SON NOUVEAU SIEGE

Le parti politique dénommé Congrès pour la Démocratie et la République (CDR), membre de l’opposition congolaise vient de se doter d’un nouveau siège inauguré le vendredi 4 octobre 2019 par le président de cette formation politique, Bonaventure BOUDZIKA. Ce siège est situé à Brazzaville, dans le premier arrondissement de la ville, Makélékélé.

« L’habit ne fait pas le moine, dit un adage bien connu, cependant on reconnait le moine par ses habits. A l’identique, ce n’est pas le siège qui fait le parti , mais un parti sans siège n’en pas un». Ainsi s’est exprimé le vice-président de ce parti, dans son discours consacré à la présentation de ces lieux. En se dotant d’un siège, a-t-il poursuivi, le CDR se met aux normes d’un parti moderne, « expression concentrée des nobles ambitions  d’un jeune parti républicain en harmonie avec les textes en vigueur ». Les textes en vigueur c’est la loi sur les partis politiques qui est mise en application par le ministère de l’intérieur et de la décentralisation.

Ce siège va permettre aux cadres du parti de travailler  avec efficacité et surtout avec efficience.  Un siège qui vient en remplacement de l’ancien situé dans un autre quartier du même arrondissement et qui abrite désormais le siège parlementaire du Président du parti, Bonaventure BOUDZIKA.

Ce  nouveau siège comprend outre l’espace de retrouvailles grand public, le point d’eau et les sanitaires, quatre bureaux meublés et équipés d’équipements informatiques, d’une salle de réunion pour le bureau du parti, sans oublier un salon de réception des hôtes. « …à compter d’aujourd’hui, les conditions de travail pour des avancées politiques plus significatives sont remplies (…) finie la recréation, fini le dilettantisme » a renchéri  le Vice -Président.

De son coté,  Bonaventure BOUDZIKA, s’exprimant à la presse au sujet de ce siège a indiqué que « c’est une exigence de la loi  sur les partis,  il fallait s’arrimer coute que coute. Nous nous sommes sacrifiés  grâce aux cotisations des membres du parti pour doter les cadres et militants  de notre parti d’un  espace de ce genre pour que les réflexions  aillent dans le bon sens, pour que nous travaillions mieux pour les combats à venir ». Il est à noter que le traditionnel ruban symbolique a été coupé par le président, juste après un rituel traditionnel assuré par le chef du quartier Ngangouoni qui abrite le siège.

Rappelons  que le Congrès pour la Démocratie et la République est un parti de l’opposition dite républicaine regroupée au sein d’une coalition appelée Convention des Partis Républicains (COPAR). Il compte à son actif un député (le président du parti en l’occurrence) et quelques conseillers.

Photo : Une vue du siège (Crédit Groupe Congo Médias)

Contact de la rédaction

Tél et whatsapp 00242 06512 54 97 / 06 629 92 35

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top