CONGO : CHRISTIAN MAHOUNGOU DESIGNE AMBASSADEUR DE LA SAPE DE MOUKOUNDZI NGOUAKA

111

Sacré vainqueur du concours de sape organisé, le samedi 31 aout 2019, par le Projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires(DURQUAP) MAHOUNGOU Christian a été élevé au rang d’ambassadeur de la sape du quartier MOUKOUNDZI NGOUAKA par le président de l’association des sapeurs du Congo.

C’est dans le cadre des activités culturelles de renforcement identitaire organisées au profit des populations du quartier MOUKOUNDZI NGOUAKA principales bénéficiaires du Projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires (DURQUAP) qui permettra de donner à ce quartier une nouvelle image en terme d’infrastructures que  ce concours de sape a été organisé.

Douze compétiteurs composés dans l’ensemble des sapeurs habitants du quartier ont rythmé l’après-midi du samedi 31 aout à Brazzaville où l’art vestimentaire a toujours galvanisé des foules. Organisé sous l’œil hagard de Destin Freddy NDOURI, Président de l’Association des sapeurs du Congo, choisi en qualité de président du jury à cette cérémonie, la compétition a connu deux moments phares : la  première sortie des sapeurs habillés en Dakar et la seconde sortie en costume.

Deux moments décisifs au cours desquels six  moins méritants se sont vus écartés de la course dès la première sortie et  trois autres lors de la seconde sortie consacrant ainsi le succès de trois finalistes avec à la tête MAHOUNGOU Christian.

La rude compétition au terme de laquelle SALABANZI, NKODIA Cleche et MAHOUNGOU Christian ont respectivement gagné le 3ème, 2ème  et 1er  prix  de ce concours  obéissait aux normes de la sape. Le président du jury a déploré le non-respect par certains  sapeurs de ces normes qu’ils sont sensés connaitre. En termes de demi-Dakar, a-t-il- poursuivi le jury, « C’est le blazer qui a des boutons dorés qu’on porte  avec un pantalon ordinaire, mais quand tu prends le haut d’un costume que tu mélanges avec un autre pantalon ce n’est plus un demi Dakar. C’est faussé sur toute la ligne. Il  y a eu beaucoup de défaillances».

Ce rendez-vous ludique s’inscrivait dans le cadre des missions du maître d’œuvre sociale du projet Durquap. Il a réuni autour du concept de sape les populations  au sein de l’école primaire Malonga Ecoute dudit quartier avec pour objectif de communiquer autour des objectifs du projet afin de favoriser son appropriation par ces habitants qui seront amenés à  contribuer et accompagner le projet jusqu’à sa réussite. Il s’agit des activités culturelles et ludiques qui auront pour finalité : «  le renforcement de la fierté d’appartenir à un quartier et le renforcement de l’identité de ces habitants », a précisé Dan Horphet IBIASSI, Expert en communication du Projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires.

Parmi ces activités de renforcement identitaire figurent entre autres la mise en place d’une caisse communautaire pour les femmes qui devrait leur permettre d’exercer des activités génératrices de revenus. C’est dans ce cadre qu’une collecte de fonds a été organisée pour la création d’une caisse en faveur des  femmes du quartier Moukoundzi Ngouaka. Les fonds de ladite caisse seront  gérés par les femmes.

Photo 1 : Le lauréat recevant son prix

Photo 2 : Vue des populations lors de la compétition

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06 629 92 35




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *