CONGO : LES CAPACITES DES SENATEURS RENFORCEES SUR LES MISSIONS CONSTITUTIONNELLES ET LA DECENTRALISATION

371

Communiquer autour des missions constitutionnelles du Sénat et la décentralisation afin de maintenir vives les connaissances était l’objectif affiché par les participants du premier séminaire de renforcement des capacités des sénateurs organisé le jeudi 05 Avril 2018 à Brazzaville.

Ce séminaire s’inscrivait dans le cadre de la formation continue mettant les Sénateurs au fait de l’information et de l’actualité pour des interventions opportunes. Dans son mot d’ouverture Pierre NGOLO, Président du Sénat a indiqué que « le séminaire sur les missions constitutionnelles du sénat et la décentralisation qui s’ouvre ce jour inaugure un processus ininterrompu destiné à faire du Sénat le lieu de l’échange soutenu, le lieu du renouvellement permanent de la connaissance pour une action toujours dynamique, toujours porteuse ». Ce séminaire constitue un moment indispensable pour la recherche et la maîtrise des outils nécessaires à l’accomplissement des missions des sénateurs tout au long de leur mandature. Cette voie de la formation continue est le choix idéal censé conduire le sénat à remplir pleinement son engagement du 12 septembre 2017 visant l’élévation constante de ses rendements afin de contribuer efficacement à asseoir la démocratie au Congo, à peser véritablement sur l’entreprise de redressement de l’économie et de construire le pays.

Ce séminaire autour de deux thèmes dont les fonctions constitutionnelles avec pour conférencier Benjamin BOUMAKANY, Secrétaire général du gouvernement, qui a édifié les sénateurs sur la fonction législative et la fonction de contrôle, et la décentralisation qui a connu l’intervention de trois conférenciers. D’abord M. GOMES OLAMBA Paul Nicolas sur l’aperçu historique de la décentralisation et l’analyse des cadres législatifs et règlementaires de la décentralisation. Ensuite, Charles NGANFOUOMO, Ministre délégué auprès du Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, chargé de la décentralisation, sur l’analyse de la dynamique de transfert des compétences et la problématique du financement des collectivités locales. Enfin, MOUNIAKA Auguste, Directeur Général des collectivités locales au Ministère de l’Intérieur et de la décentralisation sur l’analyse des rapports entre le sénat et les collectivités locales.

Photo: Une vue des travaux ( Dropits réservés)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *