Education

CONGO –BZV : UNE PREMIERE BOUGIE SUR FOND D’ENORMES DEFIS STRUCTURELS POUR L’UNIVERSITE DENIS SASSOU NGUESSO

Une année d’existence, ça se fête ! La présidence de la deuxième université publique du Congo Brazzaville, située à Kintélé (Commune à la sortie nord de Brazzaville) a tenu à donner du relief à cet événement le 5 février 2022. Ombres et lumières, voilà comment l’on peut résumer le tableau de ce jeune établissement. En effet, si plusieurs actions ont été menées, beaucoup de défis cités par Ange Antoine ABENA, le président l’UDSN, restent à relever. L’opérationnalisation des laboratoires pédagogiques et de recherche et le recrutement des enseignants permanents locaux et étrangers font partie de la litanie des problèmes évoqués.  Le plaidoyer du président de l’UDSN a été reçu par Firmin AYESSA, ministre d’Etat, ministre de la fonction publique du travail et de la sécurité sociale qui patronnait la cérémonie.

« L’UDSN n’a pas encore recruté d’enseignants permanents, elle fonctionne avec des enseignants de l’université Marien Ngouabi (NDLR : la première université publique du pays), des vacataires et des professionnels qualifiés ». Une préoccupation majeure, étant donné que l’enseignant est à la base de la formation car, pas d’enseignants, pas de formation pour les 1223 étudiant de cet alma mater , soit 487 en première année de licence et 736 en deuxième année. Mais la liste des défis est bien longue. En effet, cet établissement a aussi d’autres besoins : l’opérationnalisation des résidences et du restaurant universitaires, de la bibliothèque, des laboratoires pédagogiques et de recherche, le renforcement du personnel ATOS, l’achèvement des bâtiments et infrastructures prévus sur le site de l’université, notamment ceux de l’école supérieur des mines, de l’énergie et de l’hydraulique.

« Oui, monsieur le ministre d’Etat, nous attirons donc respectueusement l’attention des décideurs et des partenaires sur la nécessité de mobiliser d’importantes ressources nécessaires au fonctionnement et au développement de l’UDSN afin  de lui permettre de relever les défis et d’être à la hauteur de l’ambition et des missions qui lui sont assignées ». 

Par ailleurs, Ange Antoine ABENA  a présenté le plan stratégique de l’UDSN qui s’articule autour de six axes stratégiques  à savoir  l’homme, l’assurance qualité, la formation sur l’employabilité et l’insertion professionnelle , le numérique, les reformes institutionnelles , le partenariat/ diversification  du financement.

Des réponses et engagements séance tenante !

Certaines des préoccupations évoquées par Ange Antoine ABENA n’ont pas attendu pour trouver des réponses. Delphine Edith EMMANUEL, ministre de l’enseignement supérieur a en effet fait une annonce.  Cette année, a-t-elle dit,   il sera procédé à l’installation des étudiants dans les campus universitaires  et à l’ équipement des laboratoires . Pour sa part le ministre d’Etat, Firmin AYESSA qui représentait le Premier Ministre, recevant le plaidoyer du président de l’UDSN, a pris l’engagement de le transmettre au plus haut niveau de décision.

L’université et ses programmes de formation

Cette première année, l’UDSN  dont l’inauguration avait eu lieu le 5 févier 2021 par le président congolais Denis SASSOU NGUESSO, a commencé avec l’ouverture de trois établissements a sa voir l’Institut  supérieur d’architecture, urbanisme, bâtiments et travaux publics ( ISAUBTP) ; l’Institut Supérieur des sciences Géographiques, environnementales  et de l’Aménagement ( ISSGEA) et la Faculté  des sciences appliquées ( FSA) qui assure des formations en physique  chimie, biologie, mathématique et informatique.

Il est à noter que cette commémoration a été célébrée sous le thème « Des ville durables : enjeux majeurs de développement au Congo ». Un thème qui justifie celui de la conférence organisée sur les enjeux de développement dans un contexte démographique accéléré et de changement climatique. Un film réalisé par le service de la communication de l’UDSN et présentant les activités menées par cette université dans le cadre de sa responsabilité sociétale a été projeté.  Ces actions sont la compétition sportive entre les trois établissements, l’aménagement de l’espace servant de stade afin d’améliorer les conditions garantissant le bon déroulement des matches ou encore le planting d’arbres . D’autres activités comme l’opération de salubrité du marché de Kintélé et l”opération de prise de tension artérielle au bénéfice des populations de Kintélé ont été organisées.

L’Université Denis SASSOU NGUESSO est à vocation scientifique et technologique.

Photo 1 : Une vue des participants ( Crédit : Service communication UDSN / Marie Paule NGANGA)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »