Economie

CONGO-BZV : UNE DERNIERE RELECTURE DU DOCUMENT DU PND 2022-2026 PAR LES EXPERTS

Avant sa transmission à la task force, au gouvernement, puis au Parlement pour vote comme loi de l’Etat, une toute dernière relecture du Plan National de développement 2022-2026 par les experts, tous congolais, en charge de son élaboration. Il s’agit de la relecture des travaux de plusieurs ateliers organisé à Brazzaville et à Owando (Ville du nord du pays). Atelier thématique sur la réflexion  stratégique des six axes prioritaires ; atelier d’élaboration des livrables du PND à partir des réflexions consolidées issues du premier atelier. Et pour ce tout dernier atelier « synthèse » au paisible grand hôtel de Kintélé (à la sortie nord de Brazzaville), la visite le mercredi 3 novembre 2021 de la ministre du Plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA BABACKAS pour encourager les experts repartis en plusieurs groupes de travail.

Une entrée  sans usages protocolaires dans la salle. Certains experts totalement absorbés par le travail en sont même surpris. Un accueil au membre du gouvernement qui tout de suite s’installe à la tribune qui lui est réservée. «  Motiver les troupes », c’est par là que la ministre débute sa courte adresse à l’endroit des experts : «  … je crois qu’il est bon qu’en la circonstance le chef de l’équipe vienne sur place s’assurer que les conditions de travail sont propices à la réflexion intellectuelle (…)  je ne sais pas si vous pensez comme moi, mais pense que les conditions de travail sont réunies et que  les collaborateurs n’ont aucune raison de ne pas donner le meilleur d’eux même (…) le plan national de développement est un exercice qui n’est pas réservé à l’exécutif puisqu’une loi devra approuver le travail qui est fait aujourd’hui. Ça veut dire qu’il va falloir défendre le contenu  et sur le fond et sur la forme ».

Après cette adresse, la ministre fait le tour des groupes de travail installés dans la grande salle ou régne  un calme  des plus propices à la réflexion. Un jour supplémentaire  a été accordé aux experts qui étaient censés livrer leur mouture le jeudi 4 novembre. Finalement, rendez vous pris pour le vendredi, soit une rallonge d’un jour, l’annonce a été faite  par Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA BABACKAS, avec à la clé le partage conviviale  du dernier déjeuner  de l’atelier avec les experts.

Pour sa part Betuel MAKOSSO, Coordonnateur  de l’équipe des experts, a précisé le travail à faire  :   « Il s’agit de revoir le cadre stratégique de développement qui est le document central du PND, mais aussi de revoir les annexes qui vont avec (…) depuis le début du processus, la ministre a été suffisamment lucide, dynamique  efficace dans  la manière même de manager le projet. J’avais été très impressionné de la capacité qu’elle a de pouvoir s’adapter à ce type de questions économique  (…) je suis très content de la manière dont elle est en train de manager le processus. Ça été un travail très difficile, le temps qui nous a été imparti était relativement court,  mais pour ma part j’ai une satisfaction pour le produit qui a été  sorti jusqu’à maintenant ».

 Au terme de cet atelier de Kintélé, les experts devraient parvenir à indiquer les aspects non pris en compte, faire une relecture approfondie des documents pour une cohérence du style rédactionnel, valider les nouvelles versions provisoires du document. Le présent PND est essentiellement économique , a indiqué Betuel MAKOSSO.

Photo : Un des groupes de  travail en pleines discussions ( Crédit Groupe Congo Médias)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le plus populaire

To Top
Translate »