CONGO-BZV : LA MINISTRE DES TRANSPORTS ECHANGE AVEC LE DG AIR FRANCE AFRIQUE CENTRALE SUR LA SECURITE DES VOLS - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Actualité

CONGO-BZV : LA MINISTRE DES TRANSPORTS ECHANGE AVEC LE DG AIR FRANCE AFRIQUE CENTRALE SUR LA SECURITE DES VOLS

La ministre en charge des transports, Ingrid Olga Ghislaine  EBOUKA BABAKAS a eu une séance de travail le mercredi 27 janvier 2021 à Brazzaville avec Frédéric DESCOURS, Directeur Général d’Air France Afrique centrale. Les questions liées à la sécurité sanitaires des passagers en cette période des restrictions, à la fiabilité ou non  des aéronefs de cette compagnie, ainsi que le cout des billets ont été évoquées. Le  cadre de la compagnie française s’est dit plutôt très rassurant au sortir de cette séance de travail.

« Notre priorité absolue c’est la sécurité des vols et la sécurité sanitaire de nos passagers et de notre personnel. On a pu brosser tous les aspects de sécurité et j’ai rassuré la ministre que nous avons pris toutes les mesures , qu’elles soient techniques ou opérationnelles pour s’assurer des plus hauts standards de qualité pour opérer nos vols au départ du Congo huit fois par semaine », s’est exprimé  Frédéric DESCOURS.

Le Directeur Général est aussi revenu sur ce qu’il appelle  la très forte relation de confiance et d’amitié qui existe entre le Congo et Air France, et grâce à laquelle ce géant de l’aéronautique  opère au Congo depuis  83 ans. Il a aussi présenté l’ambition de cette compagnie pour le Congo : « Malgré ce contexte sanitaire nous avons huit vols par semaine, six au départ de Brazzaville et deux au départ de Pointe noire. Nous continuerons à investir le plus possible sur la destination Congo qui est très importante pour nous (…) on avait quatre vols par semaine avant novembre 2019, on était monté à un vol quotidien, on va faire le maximum pour revenir avec un vol quotidien  et d’assurer un maximum de vols directs au départ de Brazzaville

S’adapter aux restrictions sanitaires

Il faut s’adapter aux mesures de restriction imposées par le covid 19, reconnait Frédéric DESCOURS : « …nous sommes donc obligés de nous adapter dans chaque pays en fonction de l’évolution de la pandémie , des mesures qui sont prises par les gouvernements . Nous devons donc adapter nos programmes de vols, vous l’avez vu pour Brazzaville en fonction des couvre-feux».

Par ailleurs, répondant à la question d’un journaliste sur un supposé vieillissement des aéronefs qui desservent le Congo, le Directeur Général s’est plutôt dit rassurant : « Nos Airbus A330 sont extrêmement fiables ce sont des avions dont nous sommes très fiers dans notre flotte. Nous avons une quinzaine d’appareils qui volent dans les cinq continents (…) et qui nous permettent d’assurer des vols en toute fiabilité et je vous garantie que la sécurité  des vols est la top priorité pour la compagnie ».

A propos des couts des vols

Les couts des billets élevés ?  Le Directeur général  d’Air France Afrique centrale sans dire oui ou non a plutôt fait preuve de diplomatie : « Nous sommes  toujours ouverts à discuter avec le gouvernement sur ce sujet », avant  d’annoncer l’existence de soupapes d’assouplissement en faveur des clients :        « Ce que je peux vous rappeler c’est que depuis cette crise sanitaire tous les billets chez Air France sont cent pour cent modifiables mais aussi remboursables parce qu’on sait qu’en fonction des restrictions la situation change et les gens ont besoin de flexibilité. Cette  flexibilité existe et nous conseillons aussi d’acheter son billet le plus en avance possible notamment grâce cette flexibilité qui permet de pouvoir changer sa date et de se faire rembourser ».

Photo : Une vue de la séance de travail (Crédit ACI/ Marlyce).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top