CONGO-BZV /COVID 19 : ENTRE BAISSE DU NOMBRE DE CONTAMINATIONS ET PROROGATION DE L’ETAT D’URGENCE SANITAIRE - Groupe Congo Medias | Actualité du Congo Brazzaville | Sites d’informations du Congo Brazzaville
Société

CONGO-BZV /COVID 19 : ENTRE BAISSE DU NOMBRE DE CONTAMINATIONS ET PROROGATION DE L’ETAT D’URGENCE SANITAIRE

C’est aux termes d’une session extraordinaire comme d’habitude, la septième de la présente législature, que le Sénat congolais, à la suite de l’Assemblée nationale quelques heures plus tôt, a voté la loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en république du Congo. Cette prorogation, la huitième du genre,   est votée dans un contexte d’augmentation remarquable du nombre de guérisons dans le pays, et de baisse des contaminations au mois d’aout.

A ce jour, les chiffres du covid 19 au Congo en ce qui concerne les guérisons sont encourageants. 3882 pour un total de cas confirmés de 4856 depuis le 14 mars. Nombre de cas actifs , 882, nombre de décès,82. Autres statistiques qui inspirent l’optimisme, celles relatives à la nette diminution  des cas nouveaux  de contamination qui ont chuté à 840 au mois d’aout contre 2175 au mois de juillet.

Ces statistiques ont du reste été saluées par Pierre NGOLO, le Président du Sénat à  l’ouverture  de la session, avant d’appeler à leur capitalisation : « Nous ne devons rien entreprendre qui sape le moral et réduise à néant  l’effort  du personnel soignant dont les effets, au regard des statistiques nationales, semblent vraiment encourageants. Il nous revient encore  de prendre toutes nos responsabilités pour maintenir, renforcer, affiner continument notre stratégie de riposte à la covid 19  dans la discipline et la célérité ».  

Mais il faut toutefois relativiser puisque les dépistages jusqu’ici ne sont que ciblés, car ne  privilégiant que les personnes suspectes, celles exposées et arrivant de l’étranger, ainsi que les personnes contacts. Au total, depuis le déclenchement de la pandémie 31652 personnes ont été testées au Congo dont 12644 pour le seul mois de juillet. En ce mois de septembre, les autorités tablent sur 20.000, voire 30.000 tests.

Débats autours des vols internationaux décollant ou atterrissant au-delà de 20 heures

La prorogation de l’état d’urgence sanitaire implique de fait le maintient du couvre feu à 20 heures à 5 heures. Ce qui pose un problème pour les passagers des vols atterrissant ou décollant au delà de  ce créneau horaire.  Thierry Lezin MOUNGALLA, ministre de la communication et des médias qui défendait le projet de loi pour le compte du gouvernement a, avec ses mots, rassuré : « …on sait que nos compatriotes sont souvent  revendicatifs, je n’ai pas encore entendu ni lu , ni vu quelques éléments que ce soit  où les passagers concernés se seraient plaint parce que les autorités compétentes comme la force publique bien entendu se sont adaptées à l’arrivée ou au départ de ces vols au-delà de l’heure du  couvre-feu.  Je voudrai donc rassurer la chambre haute ».  L’état d’urgence sanitaire est donc  prorogé en république du Congo  pour vingt jours, aux termes de cette septième session extraordinaire du Sénat.

Photo d’archives des Sénateurs (Crédit Groupe Congo Médias)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus populaire

To Top