CONGO / BANQUE MONDIALE : LANCEMENT IMMINENT DE L’APPUI AUX POPULATIONS POUR LA SUBSISTANCE DURABLE DANS LE POOL

137

La rencontre de ce vendredi 31 mai entre Euloge Landry KOLELAS, Haut Commissaire à la réinsertion des ex combattants et Korotouma OUATTARA, Représentante de la Banque mondiale au Congo s’est penché, entre autres,  sur la mise en œuvre  de ce projet financé par le  Japon et  attendu par les populations vulnérables du département du Pool affectées par les récents conflits. Il s’agit précisément du Projet d’appui à la promotion des moyens de subsistance durable dans le développement du Pool.

Le Haut Commissaire a laissé entendre à son hôte que les populations sont très impatientes de voir le projet se mettre en œuvre effectivement sur le terrain, a confié  la Représentante de la Banque mondiale. Euloge Landry KOLELAS souhaite aussi qu’ « il y ait un lancement officiel pour que les populations soient averties que les activités vont commencer. Nous nous sommes donc donné comme objectif de faire un lancement officiel à Kinkala au début du mois de juin pour que les populations que nous ciblons se préparent ».

Dans le cadre de la mise en œuvre  du projet il est prévu, a indiqué Korotouma  OUATTARA ,  des formations et des appuis financiers qui vont permettre la mise en place, par les populations ciblées, des activités génératrices de revenus devant  leur permettre de se prendre en charge de manière durable.

Le projet cible trois districts dans cette phase considérée comme pilote. Il s’agit de Kinkala, Mindouli et Goma Tsé-tsé. L’enveloppe de la Banque mondiale à travers un fonds japonais de 2,75 millions de dollars n’est pas en effet suffisante pour couvrir tous les districts du département du Pool où les populations sont affectées par les conflits. Toutefois, a indiqué la diplomate de la Banque mondiale,  « …si les choses marchent bien et que l’impact que nous recherchons est établi, c’est un projet qui pourra être étendu dans les autres districts du département du Pool ». Ces districts sont Mayama, Kindamba, Vindza et Mbandza- Ndounga.

Quelques repères sur le projet

C’est un projet qui va durer trois ans et au cours duquel vont être appuyés des ménages et des groupes de femmes et de jeunes. Un objectif de 1920  ménages est fixé, en tout et pour tout 10.ooo bénéficiaires directs et indirects. En rappel, l’accord de financement  du projet fût signé le 13 février 2018  à Brazzaville entre le gouvernement congolais représenté par le ministre des finances Calixte NGANONGO, l’ambassadeur du Japon au Congo , Hiroshi KARUBE  et le Représentant de la banque mondiale au Congo d’alors Djibrilla ISSA qui indiquait que  l’objectif majeur de ce projet est « l’amélioration de l’accès des populations les plus vulnérables  aux moyens de subsistance, en favorisant les opportunités économiques dans le Pool, leur offrant ainsi la possibilité de penser leur avenir ». Ce fut  en présence   du  Haut Commissariat à la réinsertion des ex combattants qui indiquait que  «  …l’accord de don de ce jour arrive à point nommé et va enfin marquer, nous l’espérons, le début de la mise en œuvre effective  de ce projet  dans lequel les populations  cibles  concentrées  portent impatiemment leurs espoirs et leurs attentes ».

Il est à noter que le projet sera coordonné par le Haut Commissariat à la réinsertion des ex combattants qui s’adjoindra les services du Projet  d’Appui  au Développement  de l’agriculture  commerciale et mettra en place un comité de pilotage  d’un  mécanisme de suivi  qui aura la charge de superviser  l’exécution et le suivi des  actions , la coordination et la planification  de la collaboration entre le gouvernement et les partenaires ,ceci dans le but de maximiser les résultats.

Photo : Le Haut Commissaire et la Représentante de la Banque mondiale lors de l’entretien   (Crédit Parfait DOUNIAMA /Les Dépêches de Brazzaville).

Contacts de notre rédaction : gcm.redaction16@gmail.com

Téléphone & Whatsapp : 00242 06629 92 35




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *